Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Innovation / Une charge des véhicules électriques par induction à 120 kW ?

Des ingénieurs du laboratoire national d'Oak Ridge (ORNL) aux États-Unis ont développé un système de charge rapide par induction. Leur système permet de récupérer 6 km en s’arrêtant 30 s au feu rouge.

Sommaire :

La recharge par induction est déjà commercialisée par BMW. Mais elle se limite à une option avec un dispositif à faible puissance (3,2 kW) à installer dans son garage pour charger sa voiture en quelques heures (50 km en 3h30). Mais il y a beaucoup mieux. Des chercheurs américains du laboratoire national d’Oak Ridge (ORNL) dans le Tennessee ont développé un système de 120 kW, avec un rendement de 97 %. Autant dire, que la charge peut être très rapide, sans câble. Ainsi, un arrêt de 30 s au feu rouge permettrait de récupérer 6 km d’autonomie électrique. Sur un parking, 15 minutes suffiraient à récupérer 30 km. La technologie utilise deux bobinages séparés de 15 cm. Ces derniers ont une architecture inédite. Le système électronique utilise du carbure de silicium.

Encore mieux

L’idée est d’aller plus loin encore. Avec une induction à 200 kW ou même 350 kW, une petite course au supermarché (15 minutes) pourrait se clôturer avec 100 km d’autonomie supplémentaire. Aux feux, quelques secondes d’arrêt donneront directement droit à des km en bonus. On pourrait alors rapidement imaginer un maillage routier, une solution déjà à l’étude, qui pourraient aider à éviter la corvée de la borne. En attendant, ce type de charge rapide par induction aurait un autre avantage : lutter contre la paresse des utilisateurs d’hybrides rechargeables. Ceux-ci seraient les moins enclins à brancher leur voiture sur la prise. Si elle se chargeait seule aux feux ou sur les parkings, difficile alors de ne pas vouloir profiter de la propulsion électrique. Enfin, l’induction est aussi une solution pour les bus qui pourraient se recharger à chaque arrêt.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.