Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Innovation / Porsche veut égaler Apple pour son interface utilisateur

Pour Porsche, il est primordial d’améliorer l’interface utilisateur pour offrir à ses clients une interaction similaire à celle des produits Apple.

Sommaire :

Pour Kjell Gruner, PDG de Porsche Cars North America, Steve Jobs et Apple ont établi des normes extrêmement élevées en matière d’interface utilisateur avec leur écosystème iOS. Au point d’avoir créé une attente chez les clients pour une facilité et une instantanéité d’utilisation identique dans leur voiture. Or, les constructeurs sont actuellement loin du compte dans ce domaine. Une tare que Porsche veut combler au plus vite.

« Nous devons intégrer [le numérique] à l'expérience physique parce que nous sommes un produit très, très physique. Si vous n'avez pas d'expériences numériques, vous n'êtes pas sur l'écran radar. Vous n'êtes pas pertinent. » (K. Gruner)

Porsche : l’interface comme argument de vente

Pour M. Gruner, les attentes de la clientèle ont évolué et désormais, les acheteurs de produits technologiques, tels que des voitures, recherchent une interactivité et une réponse instantanée de l’interface utilisateur de leur véhicule qui s’aligne sur les standards des smartphones, iPhone en tête. L’objectif pour Porsche est donc de développer une architecture numérique au sein de ses modèles qui offrent un ressenti et une facilité d’utilisation identique à ce qu’Apple propose pour ses produits.

Porsche doit passer de l’analogique au numérique

Ayant construit son image de marque sur l’interaction physique entre l’homme et la machine, cette dernière devenant un prolongement du conducteur pour répondre au mieux à ses envies et directives en termes de conduite et de sensations de conduite, Porsche doit à présent franchir un cap et ajouter à cette expertise une expérience numérique du même niveau.

Une mission vaste et complexe tant l’interactivité digitale reprend des domaines d’application nombreux et différents allant au-delà de la voiture-objet en tant que telle. Qu’il s’agisse du système d’infodivertissement, de la capacité de la voiture à reconnaître son propriétaire et à s’animer ou s’adapter en sa présence, de suivi ou de programmation du véhicule à distance via une application dédiée ou encore de mises à jours à distance, les exigences de la clientèle ont fortement évolué et se basent sur l’expérience vécue au quotidien avec leurs objets connectés, dont le smartphone reste le principal élément. Le client veut pouvoir interagir avec sa voiture comme avec son iPhone.

Porsche Taycan road action 2021

Expérience digitale à 360 degrés

Pour Kjell Gruner, l’approche de Porsche doit évoluer vers une offre digitale à 360 degrés. Cela implique non seulement le contenu numérique dans les véhicules, mais également l’aspect digital de l’expérience « Porsche » sur un plan global. De la recherche d’informations au processus de vente en passant par le service après-vente et le suivi du véhicule et ses mises à jour.

Le PDG de Porsche Cars North America explique, en substance, que si les clients européens et chinois sont prêts à attendre plusieurs mois pour obtenir leur Porsche avec une configuration bien spécifique, les Américains veulent davantage d’immédiateté. Au-delà de la qualité du configurateur, des apps ou des infos proposées par les canaux numériques, ils veulent pouvoir configurer, trouver et commander leur Porsche rapidement et la recevoir encore plus vite, sur le modèle qui prévaut dans les autres secteurs technologiques : commander aujourd’hui, être livré demain.

Nouveaux produits

Pour relever ce défi du numérique efficace et « Apple like », Porsche met en place – à l’instar d’autres constructeurs – de nouveaux « produits et services » digitaux.

  • Porsche Finder : aide les acheteurs à trouver une Porsche neuve ou d’occasion à travers le pays.
  • Porsche ID : permet de créer un garage virtuel de voitures de rêve, pour capter la courte durée d’attention des acheteurs américains, les jeunes en particulier.
  • Porsche Drive : service de location via une application sur smartphone, qui permet au client de changer de modèle à tout moment et donc de tester différents véhicules, ce qui les aide à faire un choix.

Autant d’outils qui permettront de collecter des données et de définir le type de produits dont doivent disposer les showrooms pour optimiser l’efficacité commerciale de ces derniers et répondent au mieux aux attentes des clients.

« Nous avons un projet appelé "Virtual Build-to-Order" dans le cadre duquel, grâce à l'intelligence artificielle, nous essayons de prédire ce que les [clients] vont commander et de le fabriquer - de le faire entrer dans le pipeline et de l'avoir ici. » (K. Gruner)

Porsche Taycan digital experience 2021

Porsche Taycan, modèle précurseur

Pour ce qui relève de l’expérience numérique « véhicule », la Porsche Taycan, première Porsche 100 % électrique, fait office de précurseur en proposant au conducteur et aux passagers un contenu technologique et numérique nettement plus poussé que les autres Porsche. Entre le tableau de bord incurvé, les écrans alignés sur une diagonale de 53 pouces, l’interface mettant à jour en direct les infos trafic ou la cartographie des stations de recharge, la Taycan est conçue et équipée pour offrir une expérience la plus positive et interactive possible, en intégrant directement l’utilisation du smartphone dans l’écosystème digital de la voiture.

Si l’intention est louable, le bât blesse au niveau de la rapidité et de la fluidité de l’expérience numérique, qui n’égale pas encore celle d’un iPhone. À partir de la position "arrêt" complet, le véhicule met plusieurs instants à se "réveiller" - c'est pourquoi il reste allumé même lorsque la voiture est garée et que le propriétaire s'éloigne. Le système ne se coupe réellement que si le conducteur utilise le bouton idoine sur son porte-clés. Sans quoi, le système et le véhicule restent « allumés » en mode veille constante, ce qui implique une consommation d’énergie sur la batterie.

Une solution loin d’être idéale pour un véhicule, surtout électrique, mais nécessaire pour offrir une expérience d’utilisation digne d’un smartphone, l’iPhone d’Apple étant pris en exemple pour sa rapidité certes, mais également pour l’aspect d’intégration totale via un écosystème globale « maison ».

« Avec [l'iPhone], le temps de démarrage est nul - c'est ce à quoi les clients sont habitués. Mais c'est parce que le téléphone est toujours allumé. Si vous verrouillez une voiture, c'est comme si vous éteigniez votre iPhone. Et à quand remonte la dernière fois où vous avez vraiment éteint votre iPhone ? Les clients allument la voiture, et ils s'attendent à ce que tout soit là - la navigation, etc. Mais nous devons nous en accommoder. Les attentes des clients proviennent de ces appareils [Apple], qu'on le veuille ou non. » (K. Gruner)

Source : Bloomberg

 

 

Web Editor

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.