Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Innovation / Le chinois Baidu outsider de Waymo en conduite autonome

Baidu, le Google chinois, ne veut pas rater le train de la voiture autonome. Il veut même en être une des locomotives. Quitte à tester la technologie illégalement et à ouvrir son code logiciel.

Sommaire :

Baidu, site le plus consulté en Chine et 4e site mondial, a un patron fantasque. La preuve, Robin Li, la 7e fortune chinoise, a utilisé un de ses prototype autonome sur le périphérique de Pékin sans autorisation. C’est donc illégalement qu’il s’est laissé conduire, en prenant la place du passager, vers la conférence de présentation du projet Apollo. Sous ce nom, se cache un système d’exploitation qui veut devenir le pendant d’Android pour les voitures autonomes.

Baidu vs Google

Waymo, la succursale de Google, a un véritable concurrent avec Apollo. Ce système se développe avec une stratégie de logiciel ouvert. Ainsi, le géant chinois compte ouvrir une partie du code source pour le laisser à la disposition des acteurs de la conduite autonome. En parallèle, ses ingénieurs vont continuer à peaufiner le système, malgré le départ de son « concepteur » et spécialiste de l’intelligence artificielle, Andrew Ng.

50 partenaires

Baidu ne compte pas travailler seul. En plus de la politique Open Source, l’entreprise a signé 50 partenariats avec des entreprises chinoises et internationales. On y retrouve de « grosses pointures » comme Daimler (Mercedes et Smart), Ford, Toyota, Microsoft, Continental, Bosch, Intel, TomTom, Nvidia, Chery Automobile et BAIC. Apollo a donc tout le potentiel pour décoller et lui permettre de lancer un système de conduite autonome dès 2018.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.