Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

découvrir

Facelifts / Lada Niva Travel : ceci n’est pas une Niva

La Chevrolet Niva revient sous l'appellation Lada Niva Travel et reçoit un coup de jeune pour 2021. Mais attention, la mention Travel fait toute la différence avec la Niva originelle.

Sommaire :

Évitons toute confusion d’entrée, la Lada Niva Travel n’a strictement rien à voir avec la Lada Niva commercialisée dès 1977, elle tente juste d’en exploiter l’aura internationale. Née VAZ-2123 en 1998, le tout-terrain qui nous occupe s’est mué en Chevrolet Niva cinq ans plus tard après qu’AvtoVAZ et General Motors ait conclu un accord industriel et commercial. Les Américain ayant repris leurs billes début 2020, la maison-mère russe a décidé de relancer ce modèle sous l’égide de Lada en 2021 sous l’appellation Niva Travel.

Technique inchangée

D’un point de vue mécanique, la simplicité – qui a dit rusticité – reste de mise, mais devrait être gage d’une fiabilité digne du blason. On retrouve sous le capot un quatre cylindres 1.7 atmosphérique délivrant 80 ch et 127 Nm. Une cavalerie de trait passée au sol via une transmission intégrale permanente associée à une boîte manuelle à 5 rapports. Bien entendu, la Niva Travel bénéficie de la possibilité de bloquer le différentiel central et d'opter pour des rapports courts, facilitant l'évolution en terrain difficile ou à faible adhérence. Si vous traverserez sans doute la taïga, la toundra ou la Sibérie sans coup férir avec ce crapahuteur, tout trajet s’appréhendera avec la patience du sage qui sait où il va, car avec 19 s nécessaires pour passer de 0 à 100 km/h, l’urgence ne devra pas être de mise. Mais tel n’est pas la finalité de véhicule, tout de même capable d’atteindre 140 km/h.

Évolution cosmétique

Pour cette « renaissance », le 4x4 conserve son châssis initial mais bénéficie d’une mise à jour esthétique complète. On reconnaîtra certes son allure caractéristique mais la proue est totalement remodelée, ne pouvant cacher des faux-airs de Toyota RAV-4 tandis que le capot arbore un bossage prononcé marqué par des plis bien nets. Le profil se démarque de l’ancienne mouture par des passages de roues plus carrés tandis que la poupe révèle des feux LED et un bouclier remodelé. La version baroudeuse est nantie d’un « snorkel » et que la roue de secours reste accrochée à la porte arrière battante. Les informations transmises actuellement font état d’un habitacle quasiment inchangé. Point de tarifs non plus au moment de rédiger ces lignes, mais nous rappellerons que lorsqu’il était estampillé Chevrolet, le Niva Travel était facturé 7880 € en version de base et 9430 € dans sa finition la plus huppée.

Pour l’anecdote, les inconditionnels de la Lada Niva originelle seront ravis d’apprendre que ce tout-terrain de légende reste commercialisé sous l’appellation sobre de Lada 4x4 en attend de connaître – peut-être le même sort que le Land Rover Defender en étant remplacé par une vraie deuxième génération plus dans l’air du temps, telle que préfigurée sous la forme du concept 4x4 Vision au Salon de l’automobile de Moscou en 2018.

 

Web Editor

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.