Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Jeep Renegade e-Hybrid (2022)

Rédigé par Dominique Simonet le

Bénéficiant d’une nouvelle hybridation 48 volts, le Renegade e-Hybrid se conduit comme une fleur en toutes circonstances. Une motorisation originale, peu gourmand, appelée à se développer. Le Moniteur Automobile l'a testé pour vous !

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

Tiens donc, maintenant, c’est Jeep qui inaugure une nouvelle motorisation, consommant moins de carburant pour moins de CO2, montrant ainsi la voie au sein du groupe Stellantis ! En détail, cette version e-Hybrid est propulsée par un moteur à essence de 1,5 litre turbocompressé, couplé à une transmission automatique à double embrayage et 7 rapports. À cette boîte de vitesses est intégré un moteur électrique 48 volts, tandis que le moteur à essence est complété d’un autre petit moteur électrique de type BSG (Belt Start Generator), pour l’aide au démarrage.

Avec 48 volts, on pense tout de suite à un hybride léger (Mild Hybrid, ou MHEV), mais pas du tout! Ce petit hybride n’est pas si petit que cela, puisqu’il est conçu, comme décrit plus haut, pour rouler quelques dizaines de mètres à l’électricité, ce qu’un Mild Hybrid traditionnel ne permet pas. Cela n’a l’air de rien, mais ça change tout.

2022 Jeep Renegade e-Hybrid MHEV

Conduite

Voici donc cette nouvelle version du Renegade sortant du Centro Stile Fiat à Mirafiori sans piper mot. Dans cette banlieue animée de Turin, elle se faufile aisément dans la circulation, le moteur à essence se mettant discrètement en marche dès que le véhicule dépasse les 20 km/h. Comme s’il passait de la première vitesse à la deuxième sans crier gare.

Un arrêt aux feux tricolores ? On redémarre en silence. La circulation s’intensifie ? On roule au ralenti, toujours en silence et sans à-coup. Cela le plus naturellement du monde, le conducteur n’ayant à intervenir à aucun moment, ni à choisir un mode de conduite ou l’autre, puisqu’il n’y en a qu’un ! On notera seulement que, parfois, le roulage et le passage des vitesses sont un peu rudes, un manque de souplesse surtout présent à basse vitesse et à bas régime. Problème qui disparaît à régime plus élevé.

«Les voitures sortent d’usine, le logiciel doit encore être affiné», nous dit-on. Une chose est sûre: Stellantis, groupe auquel appartient la marque Jeep, a mis le paquet sur cette nouvelle motorisation, stratégique dans sa campagne de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le moteur à essence a été optimisé pour ce type d’hybridation, notamment au niveau thermodynamique. En cours de route, on a pu constater régulièrement une température de liquide de refroidissement inférieure à 80°. Nouvelle culasse, avec chambre de combustion réduite, nouveau système d’injection directe haute pression, jusqu’à 350 bars: au final, ce moteur délivre une puissance de 130 chevaux, pour un couple maximal de 240 Nm.

Développée en coopération avec Magna, la boîte à double embrayage est elle aussi nouvelle. Quant au logiciel qui pilote l’ensemble, il a été conçu par Stellantis pour gérer au mieux le couple moteur en fonction des conditions de conduite et de roulage. Une même attention a été portée au freinage, afin d’en augmenter l’efficacité tout en régénérant la petite batterie, elle-même de deuxième génération, conçue avec l’hybridation à l’esprit.

2022 Jeep Renegade e-Hybrid MHEV

Verdict

Cette débauche de technologie rend le petit Jeep particulièrement harmonieux, discret et facile à conduire, tout en revendiquant une consommation réduite de 15% par rapport au thermique, soit 6,2 l/100 km en moyenne, lors d’un parcours très accidenté. Inaugurée sur le Renegade et le Compass, cette motorisation est appelée à constituer le cœur de l’offre chez Jeep comme chez Fiat (500X, Tipo Cross) et chez Alfa Romeo (Tonale). Elle n’est prévue qu’en traction, donc à vocation urbaine et routière. Toujours très Jeep et encore plus plaisant. Novateur, en toute discrétion.

 

  • Motorisation économique et discrète
  • Apparence charmante
  • Qualité de la finition
  • Intégration hybride à bas régime
  • Petit coffre
  • Suspension un peu dure

Dans cet article : Jeep, Jeep Renegade

Essais

Nos essais

Stocks Jeep

Voitures neuves de stock jeep renegade

Occasions Jeep

Les voitures d'occasion jeep renegade

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche