Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Audi Q7 e-Tron : Conduite politique

Le plus imposant des SUV aux anneaux tente de s’acheter une conduite en passant à l’hybridation rechargeable. L’engin opte pour une grosse batterie qui permettrait une autonomie électrique théorique de 56 km. Et un cycle mixte de... 1,8 l/100 km. Qui dit mieux?

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.27/20

Sommaire :

L’hybridation est devenue un incontournable. D’autant plus que, dans les années à venir, les constructeurs vont de plus en plus se détourner du Diesel, trop difficile à dépolluer pour un coût raisonnable. Selon une étude récente d’AlixPartners, le Diesel ne représentera plus que 9% des ventes en 2030, contre environ 50% aujourd’hui. A leur place, ce sont les moteurs à essence, électriques, mais surtout hybrides et hybrides rechargeables qui vont se développer. Les prévisions parlent d’elles-mêmes: à l’horizon 2030, on devrait compter 28% d’hybrides à essence, 25% d’essence, 20% d’électriques et 18% d’hybrides rechargeables. Au sein de cette répartition, ces dernières sont d’ailleurs particulièrement intéressantes, car, dans le schéma des normes actuelles, elles permettent d’effectuer une grosse partie du cycle d’homologation au moyen de leur seule batterie. De ce fait, elles peuvent afficher des consommations et rejets particulièrement faibles tout en faisant chuter la moyenne des émissions de CO2 de la gamme d’un constructeur, une donnée de plus en plus sévèrement règlementée par l’Europe (95 g/km en 2020). Du coup, tout le monde y va de sa proposition, dont Audi, qui introduit son Q7 e-tron doté d’une grosse batterie de 17,3 kWh et... d’un moteur Diesel. Certes, d’aucuns trouveront ce choix curieux à l’heure où Mercedes ou PSA abandonnent ce type d’hybridation. Mais cela s’explique: la mise au point de cet e-tron a été entamée bien avant l’affaire du logiciel truqueur et la disgrâce du moteur Diesel qu’elle a précipitée...

  • Hybridation réussie
  • Autonomie 100% électrique
  • Performances étonnantes
  • Consommation
  • Confort de marche
  • Poids (2,7 tonnes!)
  • Comportement pataud (poids)
  • Prix élevé
  • Plus de version 7 places
  • Maintien latéral des sièges AV

Dans cet article : Audi, Audi Q7

Rédigé par le