Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Audi Q3

Troisième interprétation du SUV selon Audi, le Q3 attaque le marché premium par le bas. Avec un ticket d'entrée fixé à 29.400 euros (2.0 TDI traction) et des arguments solides, de style comme de fond.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

À 4,38 m de long et 1,83 m de large, le Q3 est 4 cm plus court mais 2 cm plus large que son cousin Volkswagen Tiguan. À l'avant, on est plutôt bien installé, le séant généreusement relevé par rapport au plancher, dominant du regard les éléments environnants. L'espace est aussi loin d'être compté, tandis que les réceptacles de rangements sont là en suffisance et généralement bien disposés. À l'arrière, en revanche, les choses sont moins roses. Si l'espace ne semble pas manquer - en tout cas pas plus que dans un SUV de gabarit semblable -, on est un peu déçu par les accès.

Dans la banlieue de Zurich, impeccablement revêtue il est vrai, notre Q3 2.0 TDI 140 (équipé de l'amortissement adaptatif et du Drive Select) nous a impressionnés. Incroyablement équilibré pour un SUV (Audi annonce pourtant une répartition des masse avant/arrière de 58/42%), le châssis nous est apparu très efficace, tant en confort qu'en agilité. Avec des mouvements de caisse particulièrement bien maîtrisés et un train avant mordant à souhait, le Q3 prend ses virages comme une bonne berline, avec précision et assurance. En mode Comfort, le filtrage des aspérités est excellent, tandis qu'en mode Dynamique, l'accent est naturellement mis sur le «toucher». Dans les deux cas, les sensation du train avant sont toujours bien répercutées dans le volant (assisté par un moteur électrique agissant sur la crémaillère) et la confiance est de mise quel que soit le rythme adopté.

Convaincant sur la route comme à l'arrêt, l'Audi Q3 va sans doute bousculer le marché. Les dévoués au BMW X1 ne pourront en tout cas pas l'ignorer, tandis qu'avec son prix d'attaque plutôt engageant en 2.0 TDI 140, il pourrait bien ratisser plus large qu'escompté.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1502 du 20 juillet 2011.

Dans cet article : Audi, Audi Q3

NEWSLETTER