Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Audi A5 Coupé 2.0 TFSI 252 : Plus que le plaisir des yeux

la courbe de couple du 2 litres est si linéaire que les vraies sensations font défaut.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Abstraction faite de la S5 et de son 3.0 V6 turbocompressé de 354 ch et 500 Nm, l’Audi A5 Coupé à essence n’est livrable qu’avec le 2.0 TFSI. Celui-ci fournit 190 ou, comme ici, 252 ch et 370 Nm. Dans ce cas, la puissance et le couple sont d’office répartis entre les quatre roues et transitent par une boîte robotisée à 2 embrayages et 7 rapports. Cette transmission quattro procure évidemment un comportement efficace, mais surtout une motricité irréprochable; grâce à quoi l’A5 s’extrait promptement des blocs de départ en toutes circonstances (Audi annonce 5,8 s pour le 0 à 100 km/h). Forcément, c’est en mode Sport que cette boîte S-tronic est le mieux à son affaire. En mode Comfort, elle se montre si paresseuse que 100 ch de moins passeraient inaperçus. Du reste, la courbe de couple est si linéaire que les vraies sensations font défaut, d’autant plus que le 4 cylindres produit ici une sonorité si banale lorsqu’on le pousse, comme s’il voulait signifier qu’il préfère qu’on le laisse tranquille. Pour le reste, il s’agit naturellement d’une vraie Audi, à la finition et à l’ergonomie sans faille, mais au tarif coquet; à titre d’illustration, l’exemplaire essayé atteignait les 76.000 €, plus de 50% au-dessus du prix de base de 49.950 €.

  • Comportement et motricité
  • Finition et ergonomie impeccables
  • Performances dans l'absolu
  • Conduite sans saveur
  • Prix et options
  • Gestion de la boîte robotisée

Dans cet article : Audi, Audi A5

Journaliste AutoGids/AutoWereld

Instagram: @kvnkrsmns