Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Volkswagen ID.5 Pro Performance 2023 : soigner sa ligne pour le Cx

Rédigé par Olivier Duquesne le

La Volkswagen ID.5 est tout simplement une déclinaison « coupé » de l’ID.4. Le toit plongeant est censé améliorer l’autonomie grâce à une meilleure aérodynamique.

Sommaire :

Concept

Ne cherchons pas bien loin la mécanique qui se cache sous la VW ID.5. C’est celle de l’ID.4 avec la plateforme MEB multifonction du groupe Volkswagen. Car les seules vraies différences entre les deux modèles Volkswagen se trouvent du côté de détails sur le bouclier avant, de la ligne de toit et du becquet sur le hayon. Le profil plongeant fait également perdre une quinzaine de millimètres en hauteur à l’ID.5. Muée en SUV coupé, cette voiture électrique bénéficie d’un Cx de 0,26 au lieu de 0,28. Pour le reste, l’empattement ne change pas avec 2,77 m.

L’ID.5  Pro Performance avec la batterie de 77 kWh peut compter sur une puissance de 150 kW (204 ch) pour un couple de 310 Nm. Ce moteur synchrone à aimants permanents entraîne les roues arrière, celles de l’essieu sur lequel il est installé. Tout cela doit pousser un véhicule de 2,1 tonnes. L’autonomie WLTP est de 513 km. Le chargeur AC intégré est de 11 kW alors que pour les charges rapides DC, la puissance maximale est de 135 kW. Le châssis standard peut être remplacé, en option, par un châssis sport avec ou sans amortissement piloté à l’arrière.

La finition est bonne pour tout ce que le regard voit directement. Par contre, le plastique dur est omniprésent dans l’habitacle. Pour la connectique, Volkswagen ne propose que des prises USB-C. Il faut aussi apprendre à comprendre les menus de l’écran de l’infodivertissement et de certains boutons tactiles. Les passagers arrière perdent juste 12 mm pour leur tête avec la ligne de toit. Le toit panoramique (dans le pack Design plus en option) évite toutefois la claustrophobie. Le coffre de 519 l permet au SUV coupé de rester familial, pour 4 personnes.

Conduite

204 ch pour une voiture d’un peu plus de 2 tonnes, cela ne donne pas la chair de poule en accélération. Cependant, la disponibilité immédiate du couple typique d’une électrique sauve la mise avec un 0 à 100 km/h en 8,2 s qui se vérifie sur la route. L’ID.5 peut s’élancer franchement et tenir le rythme quand la circulation est en accordéon sur l’autoroute. En ville, il est très agréable, notamment par sa vivacité, son rayon de braquage et sa direction douce. Cette souplesse au volant est plus pénalisante sur les petites routes sinueuses. D’autant que l’ID.5 n’est pas épargné par la prise de roulis lorsque la conduite devient plus sportive.

C’est donc en ville, en banlieue et sur autoroute que l’ID.5 est la plus agréable. Dans la cité, sa capacité à effectuer des manœuvres dans un espace restreint est un véritable atout, notamment pour le parking manuel ou automatique. Le paysage urbain est le mieux adapté à la conduite avec le frein moteur activé via le sélecteur sur la position B. D’autant que l’ID.5 n’a pas de palette au volant pour réguler la force de la régénération. C’est trop souvent la voiture qui décide, notamment à l'approche d'un rond-point.

Et l’autonomie dans tout ça ? 513 km, c’est sur le papier. Sur autoroute, la consommation reste sous les 25 kWh/100 km. Une règle de trois et l’on peut espérer 300 km avant de devoir absolument trouver une borne. En gros, après un trajet de 2 heures, il faut faire une pause et borner au moins 30 minutes pour une récupération jusqu’à 80 %. Autant prévoir 45 minutes pour repartir pour plus de 250 km. Hors agglomération, en évitant le mode Sport, on peut laisser le SUV coupé juste sous les 20 kWh/100 km et s’autoriser un petit 400 km d’autonomie.

Verdict

Spacieuse, moderne et efficace en ville, avec une autonomie correcte, la Volkswagen ID.5 est une bonne voiture électrique. Malheureusement la ligne de toit plongeante et le petit gain d’autonomie se paient au prix fort. Entre une ID.4 et une ID.5 équivalentes, la différence de prix est d’un peu plus de 3000 €. C’est cher le Cx de 0,02 gagné au passage ! La batterie de 77 kWh permet heureusement de l’utiliser sans trop de stress et d’arrêts forcés vers une prise de courant. Même si l’architecture de 400 V limite la puissance de recharge rapide à 135 kW. À bord, l’écran est trop sollicité, il est temps de revenir à une ergonomie moins numérique. Néanmoins, le SUV coupé est plutôt convaincant et polyvalent. Il peut assurer le transport d’une famille citadine ou banlieusarde sans trop de contraintes.

Dans cet article : Volkswagen, Volkswagen Id.5

Web Editor - Specialist Advice

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
Posez-les sur notre AutoForum

Vers AutoForum

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une