Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais blog / Qu’avons-nous pensé de la Volkswagen Golf R « 20 Years » ?

Rédigé par Xavier Daffe le

La Volkswagen Golf R célèbre ses 20 ans avec une version commémorative avec une poignée de chevaux supplémentaires et quelques gimmicks esthétiques. Découvrez ce Xavier Daffe a aimé ou pas chez cette hot hatch allemande.

Qu’avons-nous pensé de la Volkswagen Golf R « 20 Years » ?  #1
  • Avis Rédaction /20

Sommaire :

Au-delà de la très connue GTI qui dynamise les hot-hatches depuis 1976, l’appellation R de la Golf ne remonte qu’à 2002. Un nom un peu moins mythique mais qui désigne pourtant depuis lors les versions les plus méchantes et puissantes. Jamais en effet une Golf de série n’aura été si puissante que cette «R 20 Years» qui, comme son nom l’indique, symbolise les 20 ans de la lignée. Coup de com’ ou véritable sportive ?

Dans l’inconscient collectif, l’appellation GTi marque plus esprits que le nom R, au point que les trois lettres magiques ont donné naissance à un segment de marché : on dit en effet «les GTI» pour parler des petites sportives délurées. Enfin… on disait. Car aujourd’hui cette catégorie apparait en perte de vitesse et ses représentantes historiques quittent en effet le catalogue de leur marque les unes après les autres, sous les coups de butoirs d’une bien-pensance unique et électrique. Volkswagen continue d’y figurer mais pour combien de temps encore ? La Up du même nom a disparu et ne figurent donc plus que les Polo GTI (207 ch) et Golf GTI (245 ch). Ce qui n’est déjà pas mal, convenons-en, sachant que d’autres marques ont oublié leur histoire, souvent pourtant glorieux. Non content de continuer à y croire, les Allemands enfoncent le clou avec cette R «20 Years» qui n’est pas qu’une appellation…

J'ai aimé

En effet, pour cette série spéciale qui ne sera en vente que jusqu’à la mi-2023, le 4-cylindres 2.0 TFSI voit sa puissance portée de 320 à 333 ch, toujours associé à la boîte DSG 7 rapports et à la transmission intégrale 4Motion. La version 20e anniversaire bénéficie de série du pack R Performance Package, en option sur la R, qui inclut par exemple la répartition vectorielle de couple « Torque Vectoring » et deux modes de conduite supplémentaires : Special et Drift. Le premier met tous les réglages au mieux pour affronter un terrain comme celui de la Norsdschleife, à savoir un circuit mal revêtu, ce qui impose des capacités de filtrage de la suspension maintenues, contrairement à un circuit lisse qui autorise des réglages « figés ». Le second permet de… faire le kéké en se prenant pour le roi du drift sans pour autant avoir les talents de feu-Ken Block.

À l’usage, il faut pourtant admette que cette Golf R un peu spéciale affiche une très belle homogénéité quel que soit le mode de conduite retenu. En tempo sportif, et sans avoir pu la tester sur un circuit, où les pneus hiver de notre exemplaire d’essai n’auraient de toute façon pas été à la fête, on est surpris par la vigueur avec laquelle le nez s’inscrit en entrée de courbe. Un constat qui aurait évidemment été meilleur avec des pneus été en conditions… estivales. Le léger flottement observé en l’occurrence n’est donc en rien imputable à la voiture. Ensuite, grâce à un turbo qui est maintenu à une vitesse de rotation stable y compris à mi-charge, la réponse à la reprise des gaz est immédiate tandis que l’à-propos avec lequel réagit la transmission 4Motion permet de ne pas trop doser et donc de sortir des courbes avec un maximum de vitesse. Et ce malgré les 420 Nm qui ne demandent qu’à débouler. Ce n’est certes pas la voiture la plus fun.

Pour plus de radicalité, on pourrait ainsi lui préférer une Alpine A110 S, voire l’imminente R, mais d’abord elles sont hors de prix (respectivement 74.000 et 105.000 € !) et ensuite elles n’affichent pas la même polyvalence au quotidien. Pour 63.000 €, cette série spéciale permet aussi de rouler au quotidien en tout confort, en consommant 7,5 l/100 km, emmenant toute la petite famille et quelques bagages quel que soit la météo grâce à la transmission intégrale. Et de profiter, le moment venu et si les circonstances le permettent, d’une réelle efficacité sportive. Un vrai couteau suisse cette Golf R « 20 Years ».

Essai Blog - Volkswagen Golf R 20 Years - Xavier Daffe

Je n'ai pas aimé

Malgré la fonction Emotional Start qui met d’emblée le moteur à 2500 tr/min lors des démarrages (une fonction qu’il est possible de déconnecter), on n’aura jamais l’impression de démarrer un V10 Lamborghini de grand matin. La volonté de rester politiquement correct ainsi sans doute que les normes environnementales ont eu raison d’une sonorité évocatrice. Le 4-cylindres fait ce qu’il peut, surtout en matière de ressources, mais il n’aura jamais la musicalité du 5-cylindres 2.5 litres de l’Audi RS 3. Du coup, c’est de son propre camp que la Golf doit se méfier d’une menace sérieuse. La Focus RS, et avec elle le 5-cylindres de certaines de ses générations, a en effet disparu.

Cela dit, la RS 3 a semble-t-il disparu du configurateur. Mauvais signe, qui laisse dès lors la Golf bien seule. Dès lors, comment lui reprocher encore ce manque de supplément d’âme, cette petite pointe d’émotion qui manque, cachée sous une couche de rationalité ? Le potentiel est là et bien là. Là n’est pas la question. Mais un peu d’exubérance n’aurait pas fait de tort. Cela dit, c’est vrai que ce n’est pas le style de la maison.

Autre truc franchement agaçant : le recours au 100 % tactile pour le moindre réglage sur l’écran central. Quand simplement régler la clim’ ou le volume de la radio devient une punition, c’est qu’il y a un problème. Mais apparemment le changement de stratégie est en cours à Wolfsburg.

Essai blog - Volkswagen Golf R 20 Years - Xavier Daffe

Donc

Franchement , au cours de ma semaine d’essai, j’ai pris du plaisir chaque fois que je me suis installé derrière le volant de cette Golf R « 20 Years ». Tout simplement parce qu’elle a été constamment capable de répondre à mes humeurs du moment. Car ce n’est pas parce qu’on conduit une sportive, qu’on a forcément envie de conduire constamment le couteaux entre les dents. On a aussi parfois envie de matins calmes et de musique douce, de confort ouaté et de tempo apaisé. Et ça, cette Golf peut parfaitement le fournir. Mais sur les rythmes endiablés, elle est aussi au rendez-vous, et de belle manière. Et c’est justement cet aspect polymorphe qui la rend convaincante et agréable au quotidien. Certes, elle n’est pas donnée. À 63.000 €, elle s’affiche à .000 € de plus qu’une R « normale » et… 20.000 de plus qu’une GTI. Mais il ne s’agit plus des mêmes voitures.

 

Dans cet article : Volkswagen, Volkswagen Golf

Rédacteur en Chef Le Moniteur Automobile

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
Posez-les sur notre AutoForum

Vers AutoForum

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une