Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Suzuki Swift 1.0 Boosterjet : Coup de punch

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le 1.0 Boosterjet donne des ailes à la Swift, même si la démultiplication tire relativement long. En route, le comportement dynamique de la petite japonaise reste fidèle à celui des précédentes générations: vif et agile. Pétillante, la Swift se complaît en milieu urbain. Elle affiche un diamètre de braquage appréciable: 9,6 m à peine. Sur les plus grands axes, le plaisir de conduite reste indéniable, même si l’on aurait aimé une direction un peu plus consistante et centrée.

  • Sécurité

    La Swift vient de passer entre les mains d’Euro-NCAP et n’y a remporté que 3 étoiles. Seule la version haut de gamme GLX peut prétendre à 4 grâce à son équipement de sécurité spécifique, notamment son freinage d’urgence autonome. Des équipements malheureusement indisponibles en sus sur les autres Swift. Tous les modèles disposent de 6 airbags et de 2 attaches Isofix. Seul le haut de gamme peut également prétendre aux phares à diodes.

  • Confort

    Malgré un typage de suspension globalement ferme, la Swift conserve un filtrage efficace pour digérer les grosses déformations. L’amortissement figé induit tout de même un comportement légèrement sautillant sur les ondulations. L’impression d’espace à l’avant profite de la généreuse garde au toit. Grâce à l’allongement de l’empattement, des adultes prennent place confortablement à l’arrière. Dommage: le réglage en profondeur du volant uniquement en GLX.

  • Sens pratique

    La Swift n’existe plus qu’en 5 portes. L’accès aux places du fond ne présente dès lors nulle difficulté. Principal grief à l’encontre des précédentes générations, le coffre progresse de 25% pour atteindre 265 l. La modularité reste sommaire: dossiers rabattables 1/3-2/3 sans possibilité de plancher plan. Quant à la finition, on déplorera l’utilisation de plastiques durs peu flatteurs. L’équipement compte quelques lacunes, sauf si l’on commande la GLX.

  • La connectivité

    Toutes les Swift 1.0 Boosterjet (GL+ et GLX) jouissent de l’écran tactile comprenant le système de navigation, la caméra de recul, le système audio et les différentes possibilités de connexion pour smartphone. Outre la liaison Bluetooth, qui offre des solutions de base (appels téléphoniques et lecture des SMS entrants), le conducteur pourra compter sur Apple CarPlay, Android Auto ou le protocole de communication MirrorLink via USB s’il souhaite jouir de services plus étendus.

  • Budget

    Non disponible avec les exécutions d’accès, le moteur Boosterjet débute à 17.890 €. Comptez plus de 20.000 € pour le haut de gamme GLX, obligatoirement couplé soit à l’hybridation légère (20.399 €), soit à la boîte automatique (20.699 €). On peut néanmoins tabler sur des réductions de 3.000 € durant le lancement. Sobre, le Boosterjet est faiblement taxé. Suzuki offre, comme de coutume, une garantie totale et une assistance-dépannage de 5 ans ou 150.000 km.

Suzuki Swift 1.0 Boosterjet : Coup de punch
Conclusion / Suzuki Swift 1.0 Boosterjet : Coup de punch

Plus habitable et offrant un coffre en nette progression, la Swift impose moins de concessions sur le plan pratique que par le passé. Mais c’est surtout grâce à l’arrivée du moteur turbocompressé Boosterjet que la petite japonaise gagne clairement en polyvalence. Cerise sur le gâteau: elle conserve une vivacité et un comportement dynamique plaisants. Dommage que la présentation intérieure reste sommaire. Et que les équipements modernes, notamment de sécurité, restent l’apanage de la GLX, la plus onéreuse.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche