Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Peugeot 5008 1.2 PureTech : le monospace SUV

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Curieusement, l’offre Diesel demeure majoritaire pour le 5008 avec pas moins de 2 cylindrées (1.6 et 2.0) et 5 puissances (100, 115, 136, 150 et 180 ch), alors que le clan de l’essence se résume à 2 moteurs (1.2 PureTech et 1.6 THP) et 2 puissances (130 et 165 ch). Des petits moteurs à essence raisonnables et performants qui remettent le plaisir de conduire à l’ordre du jour. Imposée sur 1.6 THP, la boîte automatique Aisin est optionnelle sur le 1.2 PureTech.

  • Sécurité

    Structurellement identique au 5008, le 3008 avait passé les crash-tests Euro-NCAP en 2016, où il avait gagné ses 5 étoiles et engrangé des notes similaires à celles du Scénic pour la protection des piétons et sa dotation de sécurité standard, tout en protégeant un peu mieux ses petits passagers et un poil moins bien les grands que le Renault. Régulateur-limitateur de vitesse, bruiteurs de franchissement de ligne et d’attention du conducteur de série sur tous les 5008.

  • Confort

    De série sur GT-Line, le pack Safety Plus réunit le freinage autonome, les alertes conducteur et distance, l’allumage automatique des phares. La surveillance des angles morts indexée à la marche arrière et de franchissement de ligne devient active. Régulation automatique bizone de la clim’ standard dès le niveau 2 Active. La banquette du 3008 est remplacée par 3 sièges coulissants en 2e rang sur 5008, plus proche d’un monospace.

  • Sens pratique

    Le 5008 compte jusqu’à 7 sièges individuels, dont les 2 strapontins escamotables du rang 3 (850 €) présentent la particularité d’être facilement déposables – dégageant ainsi 100 l de volume supplémentaires. L’accès à ce 3e rang exige agilité et souplesse des adultes. Lorsque tous les sièges «passagers» sont tous rabattus (y compris le dossier avant droit), le coffre présente une longueur de chargement record.

  • La connectivité

    Les GT-Line et GT disposent d’un iCockpit amélioré, dit Amplify, enrichi de 2 ambiances paramétrables pour les fonctions dynamiques, les éclairages et les animations d’écrans. Le Mirror Screen (incluant les 3 protocoles MirrorLink, Apple CarPlay, Android Auto – de duplication d’un écran de smarphone sur celui du véhicule), incluant la caméra de recul 180°, est une option (550 €) sur Active et fait partie du système Nav 3D de série sur Allure, GT-Line…

  • Budget

    Plus de 200 points de service, le réseau Peugeot Belgique-Luxembourg est bien représenté. Notre 5008 1.2 PureTech 130 a consommé 8,5 l/100 d’essence, une moyenne comparable aux 8,2 l/100 exigés par le 3008 équipé du même ensemble moteur-boîte testé en février dernier. Question prix, le 5008 se rapproche plus d’un Renault Grand Scénic que d’un Espace. Mais, conceptuellement, son vrai rival est le Škoda Kodiaq, disponible en 2WD 1.4 TSI 125.

Peugeot 5008 1.2 PureTech : le monospace SUV
Conclusion / Peugeot 5008 1.2 PureTech : le monospace SUV

Le 5008, c’est tout simplement le 3008 des familles nombreuses. Celles qui, il n’y a pas si longtemps et pour espérer avoir l’option 7 places, n’avaient le choix qu’entre un – assez rare – long break, un utilitaire «minivanisé» ou un grand monospace. Agréable à vivre et à conduire, il a beaucoup de présence sur la route et énormément de cohérence à l’usage, y compris avec ce petit moteur à essence plein de vie et de bon sens. Sans oublier la qualité, un domaine où Peugeot ne cesse de progresser.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!