Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Hyundai Kona Hybrid : confirmation sur la route ?

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    L’ensemble hybride développe 141 ch et 265 Nm en combiné. Des valeurs honorables pour un petit SUV d’environ 1.400 kg, garantes d’un niveau de performances suffisant pour une utilisation confortable. Seule réserve, le système gère le partage des énergies en mode automatique et ne permet pas d’opter pour un mode de conduite 100 % électrique… Rien à redire sur la tenue de route. Le Kona Hybrid est un véhicule sain, voire plaisant à conduire.

  • Sécurité

    Les 3 paires d’airbags les plus répandues sont toujours intégrées dans le Kona Hybrid, de même que l’aide au démarrage en côte, les capteurs d’attention pour le conducteur ou le maintien de voie automatisé. Les versions Sky ont droit en plus au régulateur de vitesse avec maintien à distance automatique, aux capteurs de présence dans les angles morts des rétroviseurs et au dispositif de freinage automatique avec détection d’obstacle ou de piéton.

  • Confort

    On est bien installé dans le Kona Hybrid et l’ergonomie est globalement bien pensée. L’espace de vie est bien agencé et, en dépit de ses 4,16 m de long seulement, le Coréen est en mesure d’accueillir confortablement 2 adultes et 2 enfants. Un peu plus lourd que ses pairs à essence – le poids de la batterie, forcément, le Kona Hybrid reste souple sur ses appuis. Sa suspension filtre bien les irrégularités de la route tandis que l’insonorisation est aussi réussie.

  • Sens pratique

    L’implantation de la batterie directement sous la banquette permet au Kona Hybrid de revendiquer le même volume de coffre qu’une version «normale». Soit 361 l si l’on charge du plancher affleurant au seuil jusqu’au cache-bagages. Pour les plus gros transports, les dossiers restent évidemment rabattables, et le volume grimpe alors à plus de 1 m3. Globalement, la finition apparaît soignée. On regrette juste les plastiques un peu légers (en partie basse du mobilier).

  • La connectivité

    La navigation reliée à l’écran tactile de 10,25’’ (2.000 € sur Twist, de série sur Sky) est moderne et simple à utiliser. Il est d’office livré avec un abonnement de 5 ans au Hyundai Live Services, qui offre un tas d’informations en temps réel (météo, trafic…). Un support de recharge par induction pour smartphone est prévu dans les versions Sky tandis que le Kona Hybrid est aussi doté du Bluelink, qui permet de communiquer avec le véhicule (via une application).

  • Budget

    Le prix de base est fixé à 27.519 €, mais Hyundai propose aussi une version Sky toute équipée à 33.449 €. Soit un supplément de prix d’environ 7.000 € par rapport à une version «normale» à essence 1.0 T-GDI 120… que nos relevés de consommation souvent décevants ne permettront certainement pas d’absorber. Reste la fiscalité, légèrement plus avantageuse pour cette version Hybrid, et la garantie de 5 ans qui, elle, vaut pour tous les Kona.

Hyundai Kona Hybrid : confirmation sur la route ?
Conclusion / Hyundai Kona Hybrid : confirmation sur la route ?

Agréable à vivre et à conduire, le Kona Hybrid n’est pas un mauvais bougre. Son hybridation n’est pas contraignante et il ne réclame aucune implication particulière dans la gestion de ses électrons. Cela étant dit, on peut tout de même se poser la question de son intérêt réel dans la gamme. À partir du moment où il ne consomme pas substantiellement moins d’essence que son homologue 1.0 T-GDI tout aussi agréable au quotidien, et qu’il ne bénéficie chez nous d’aucun vrai traitement de faveur en matière de fiscalité, son prix nettement supérieur nous semble difficile à justifier (la démonstration technologique et la boîte automatique ne suffisent pas). Sans perspective de voir un Kona Plug-In débouler pour mettre tout le monde d’accord, les vrais amateurs de mobilité électrique garderont certainement leur préférence pour le Kona Electric. Et ils n’auront pas tort.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!