Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Honda Jazz 1.5 i-VTEC : Maligne

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Si le 1.5 atmo de 130 ch est peu expressif sous le capot du HR-V, il adopte une tout autre personnalité dans la svelte Jazz. Il est associé à une boîte 6 manuelle au levier impeccablement guidé. Creux en usage normal, il s’exprime avec hargne dès qu’on le bouscule un peu. Revers de la médaille, il est très sonore, surtout sur l’autoroute. En option, Honda propose l’automatique CVT. Les organes clés (direction, freins), sans être remarquables, favorisent la conduite ludique.

  • Sécurité

    La Jazz 1.5 i-VTEC Dynamic est une citadine rassurante et généreuse, puisqu’elle dispose de tous les éléments de sécurité, d’origine, dont le modèle peut se targuer. Six airbags, le régulateur de vitesse, le dispositif de reconnaissance «intelligent» des panneaux routiers, l’alerte de franchissement de ligne, l’alerte anticollision frontale, les feux de route actifs et, surtout, le freinage d’urgence actif en ville. Ajoutons l’assistant au démarrage en côte.

  • Confort

    Si l’on considère l’espace disponible, la Jazz est parfaite, car capable d’embarquer 4 grands adultes et leurs bagages sans peine. Les plus grands regrettent un manque de recul des sièges avant et le moteur se montre bruyant. Bref, pas idéale pour les longs trajets, mais plus que suffisante pour les déplacements de proximité. La 1.5 Dynamique doit se contenter d’une clim’ manuelle.

  • Sens pratique

    Les espaces de rangement malins, les fameux Magic Seats arrière, la modularité et le volume du coffre font depuis longtemps de la Jazz la citadine la plus maligne du marché. Cette façon de rendre service, sans contraintes (ou presque) lors des missions ménagères rendent la voiture attachante au quotidien. Les vastes accès aux places et au coffre facilitent grandement la vie des parents d’enfants en bas âges comme celle des sportifs et bricoleurs dans leurs loisirs.

  • La connectivité

    Tout est prévu par Honda pour faire de la Jazz une débrouillarde moderne. Mais sans Apple CarPlay ni Android Auto (mais bien MirrorLink). Le GPS de bord est à vous contre la modique somme de 700 €, du Garmin tout sauf high tech, mais fidèle et efficace. L’option GPS ajoute les fréquences DAB aux possibilités musicales, et une jolie antenne aileron de requin sur le toit. D’origine, cette Jazz répartit 6 haut-parleurs dans son habitacle pour un son de qualité correcte.

  • Budget

    Frôler les 20.000 €, c’est un budget, certes, mais la Jazz 1.5 i-VTEC Dynamic est une version exclusive, performante, bien équipée tant à l’intérieur qu’à l’extérieur (kit Dynamic spécifique, jantes noir brillant), donc très attachante. Le rapport prix/plaisir et sens pratique est élevé et sans doute unique sur le marché. Un SUV compact est plus à la mode, mais jamais il ne rendra service comme la Jazz le fait ni ne livrera de telles performances.

Honda Jazz 1.5 i-VTEC : Maligne
Conclusion / Honda Jazz 1.5 i-VTEC : Maligne

Une Jazz un peu rock’n’roll, en voilà une bonne idée. Car si, comme de coutume, nous restons une nouvelle fois sous le charme de l’esprit pratique et des volumes ingénieux de la Jazz, c’est dans ce cas sans l’amertume d’un moteur trop court et creux, au contraire, tant le 1.5 i-VTEC ajoute une dimension plaisir inattendue. Un pari osé pour nos marchés, car, à marier si audacieusement «praticité» et fun dans une même citadine, cette Jazz en devient un véhicule de niche qui ravira les originaux, mais rebutera les esprits encore trop cartésiens. Elargir ce moteur aux niveaux d’équipement inférieur lui donnerait infiniment plus de chances commercialement.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!