Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Citroën C5 Aircross 1.6 PureTech : Independence day

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le 1.6 PureTech 180 et la boîte automatique à 8 rapports cnfèrent un bel agrément mécanique. L’ensemble est doux au décollage, souple dans l’effort mais aussi vigoureux à la demande, lorsqu’il est sollicité plus franchement. Rien à redire non plus sur la tenue de route globale, si ce n’est quelques mouvements de caisse –principalement cabrage et plongée– qui font très vite comprendre que l’engin n’est pas le plus apte à rouler dynamiquement.

  • Sécurité

    Le C5 Aircross embarque –de série ou en option- tout l’attirail sécuritaire généralement disponible dans la catégorie. Bien que sa banquette compte trois sièges séparés, seuls ceux placés aux extrémités ont droit à des fixations Isofix. Le SUV Citroën se rattrape néanmoins en les proposant aussi (de série) pour le siège du passager avant. On note encore un petit souci de visibilité vers l’arrière, dû principalement à la vitre de hayon très étriquée et placée très en hauteur.

  • Confort

    Posé sur ses amortisseurs à butées hydrauliques progressives, le C5 Aircross se montre souverain pour ce qui est de l’absorption. Et si la sensation tapis volant n’est pas tout à fait à la hauteur des Citroën d’antan, le résultat reste très convaincan et fait mieux que la concurrence, même lorsque celle-ci joue la carte de l’électronique pour compenser. À l’arrière, la banquette à trois sièges séparés de taille identique apporte un vrai confort aux passagers.

  • Sens pratique

    Prétentions familiales et fonctionnelles obligent, les accès à bord sont soignés. C’est aussi vrai pour le coffre dont la baie reste très ouverte en largeur et dont le hayon peut s’ouvrir automatiquement, d’un geste du pied. Pour les plus gros transports, les sièges arrière se rabattent en un tournemain, libérant ainsi plus de 1,6 m3 d’espace de chargement! Les rangements à bord ne sont pas non plus oubliés, à l’image du gros bac climatisé dissimulé sous l’accoudoir central.

  • La connectivité

    Sans surprise, le C5 Aircross reprend tout l’équipement multimédia/navigation/téléphone des derniers SUV (et autres modèles) Peugeot. Tout tourne autour du grand écran tactile central, qui sert d’interface pour tout (même la clim'). La connexion d’un GSM nous a semblé moins laborieuse via le Bluetooth qu’à l’aide du câble USB. Un bémol aussi pour la dalle de recharge par induction inclinée de telle sorte qu’on ne voit plus l’écran du téléphone lorsqu’il y est posé.

  • Budget

    Les 24.150 € annoncés en prix d’appel ne concerne que le moteur 1.2 PureTech. Pour le 1.6 PureTech essayé ici, il faut passer au second niveau de finition, et débourser au minimum 30.950 €. Cela dit, le rapport prix/équipement/prestations reste très compétitif. On regrette juste que sa garantie ne dépasse pas le minimum légal (2 ans) et que sa valeur résiduelle reste incertaine. Et un peu son appétit aussi, à garder à l’œil sous peine d’être désagréablement surpris.

Citroën C5 Aircross 1.6 PureTech : Independence day
Conclusion / Citroën C5 Aircross 1.6 PureTech : Independence day

Lorsqu’on n’est pas le premier, il faut de vrais atouts pour se démarquer! Et Citroën d’appliquer à la lettre ce principe essentiel de marketing, en choisissant de positionner son C5 Aircross un cran au-dessus de la mêlée sur l’échelle du confort. Il en ressort un engin qui séduit naturellement. Certes, les conducteurs les plus dynamiques seront bien inspirés d’aller voir ailleurs, mais il faut reconnaître que, pour se déplacer sereinement, voir tenter l’aventure du voyage avec famille et paquetage, le nouveau SUV Citroën se pose en nouvelle référence. On l’apprécie particulièrement pour son habitacle bien insonorisé (en exécution Shine), sa banquette pensée comme celle d’un vrai monospace, pour son coffre logeable et facile d’accès aussi, le tout bien emballé sous une carrosserie dotée d’une belle personnalité. Un bon point également pour l’association du 1.6 PureTech 180 et de la boîte automatique à 8 rapports, qui fait le job avec brio… même si l’appétit de ce 4 cylindres turbocompressé peut parfois agacer. Pour le reste, on dit bravo Citroën!

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!