Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW 320d xDrive : Plaisir intégral

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le 2 litres Diesel associé à l’excellente boîte 8 automatique est probablement l’un des meilleurs ensembles du genre dans le segment. La transmission intégrale en renforce l’efficacité, tandis que le châssis fait désormais preuve d’une belle rigueur. La suspension se joue des irrégularités de la chaussée avec aisance tout en offrant un excellent maintien de caisse. La direction, assez directe, renforce quant à elle le dynamisme de l’ensemble.

  • Sécurité

    La Série 3 jouit de fonctions de conduite autonomes de niveau 2 grâce à une batterie d’aides à la conduite dont son maintien de bande actif, le stationnement automatique, l’assistant «marche arrière» ou le régulateur de vitesse adaptatif avec assistant d’embouteillages, capable de suivre l’évolution des limitations de vitesse. Les phares à laser éclairent comme en plein jour. Dommage, la Série 3 se contente de 6 airbags, faisant l’impasse sur ceux de genoux.

  • Confort

    La Série 3 fait un bond en avant en comportement, enfin ultrarigoureux et efficace, permettant de profiter du potentiel mécanique. L’insonorisation est excellente grâce au pare-brise et (en option) aux vitres latérales acoustiques. La position de conduite est toujours aussi appréciable, surtout avec les sièges sport, et l’ergonomie est à son meilleur niveau. Nous émettrons une légère réserve quant à la lisibilité de l’instrumentation 100% numérique.

  • Sens pratique

    L’encombrement supérieur et l’allongement de l’empattement procurent 1 cm seulement d’espace aux jambes supplémentaire à l’arrière, portant la latitude aux genoux à 21 cm derrière un chauffeur de 1,78 m. Le coffre reste figé à 480 l sous le cache-bagages. Toutefois, le dossier de la banquette est désormais rabattable 40/20/40 de série. L’assemblage et la finition sont de qualité et que les espaces de rangement sont bien pensés.

  • La connectivité

    A condition d’y mettre le prix, la nouvelle Série 3 vous plonge dans un cockpit entièrement numérique. Le système multimédia peut être commandé de toutes les manières: tactile, gestuelle, via la molette ou par la voix. Un assistant personnel facilite vos actions quotidiennes, indique l’info trafic, l’état des chaussées et les places de parking. Totalement connecté, le système offre du Wi-Fi pour 5 GSM, que l’on peut charger par induction s’ils sont compatibles.

  • Budget

    La 320d xDrive jouit d’un rapport perfs/conso exceptionnel: 6,2 l/100 pour une berline de 190 ch à 4 roues motrices, c’est top! Ses faibles rejets de CO2 sont aussi favorables aux taxes en Flandre et des versions fiscalement avantageuses abaissent la facture au sud et à Bruxelles. La Série 3 s’inscrit en plein dans le segment premium où la politique du tout en option et des suppléments en cascade fait vite exploser la note; ce n’est pas nouveaux...

BMW 320d xDrive : Plaisir intégral
Conclusion / BMW 320d xDrive : Plaisir intégral

Si elle progresse peu en habitabilité, la nouvelle Série 3 soigne sa tenue (de route) et son confort général de marche. Les ingénieurs allemands ont apporté un soin tout particulier à soigner l’amortissement et le maintien de caisse, sans oublier de peaufiner l’insonorisation. Agréablement discret, le groupe motopropulseur, qui figurait déjà parmi les références du segment, progresse encore pour s’imposer en maître par son rapport performances/consommation des meilleurs. L’allemande est aussi plus sécurisante et toujours mieux connectée. Bref, l’ensemble est un vrai régal à l’usage.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Rédigé par le