Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW 320d A Touring : le break parfait ?

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le 20d ne se distingue pas vraiment par sa sonorité, mais c’est bien la seule chose que l’on puisse lui reprocher. Souple et plein à tous les régimes, il fait preuve d’une belle allonge et son association avec la boîte automatique à 8 rapports est une réussite. Imperturbable en ligne droite, la Série 3 Touring se révèle agréablement agile, même si cette sensation provient plus du paramétrage de la direction que de la mise au point des trains roulants, favorisant le confort.

  • Sécurité

    La 3 Touring sait «lire» les marquages au sol et freiner toute seule en cas de risque de collision avec un piéton ou un véhicule. Les caméras et radar surveillant les angles morts et le trafic survenant par l’arrière et latéral sont des options, comme les fonctions de conduite autonome de niveau 2. L’éclairage de série est à diodes; les phares directionnels Laserlight promettent une portée de plus de 500 m. Une option, comme l’allumage automatique des feux de route.

  • Confort

    Le confort d’amortissement est le point fort de la Série 3. Son secret? Des amortisseurs à double butée hydraulique (et une mise au point très rigoureuse) lui conférant un «toucher de route» des plus soyeux et un très bon maintien de caisse. La position de conduite est parfaite, les sièges Sport recommandables pour leur confort et leur maintien. L’habitabilité à l’arrière n’a plus rien d’exigu: au fil du temps, la Série 3 n’a cessé de grandir. L’insonorisation est très soignée.

  • Sens pratique

    L’assise peut être réglée très bas. On adore. Revers de la médaille, l’accessibilité s’en trouve pénalisée. Les espaces de rangement sont suffisamment nombreux et volumineux. La finition apparaît soignée, mais, à ce niveau de prix, la dotation de série est plutôt minimaliste. De formes régulières, le coffre est pratique et facile d’accès grâce à un large hayon motorisé. La lunette à ouverture indépendante est très pratique, notamment dans les endroits bas de plafond.

  • La connectivité

    L’écran de 8,8” avec Controller iDrive est de série, ainsi que le kit mains libres avec prise USB et le Connected Package (télécommande de certaines fonctions, conciergerie…). Moyennant supplément, le système multimédia peut être commandé de manière tactile, gestuelle, via l’iDrive ou par la voix et un assistant personnel vous facilite la vie (trafic, état des chaussées, places de parking, etc.). La recharge par induction des smartphones est aussi une option.

  • Budget

    Bien placée par rapport à ses rivales, la 3 Touring coûte vite très cher tant le recours aux suppléments est inévitable. Certains équipements auraient mérité de faire partie de la dotation standard, mais la clientèle ne semble pas s’en plaindre; dès lors, pourquoi changer? Ce break performant s’avère étonnamment sobre: il est capable de consommer aussi peu qu’une citadine. Ses faibles émissions de CO2 ne le pénalisent donc pas fiscalement.

BMW 320d A Touring : le break parfait ?
Conclusion / BMW 320d A Touring : le break parfait ?

La Série 3 berline nous avait déjà très agréablement surpris. Le break s’avère tout aussi convaincant. Outre une meilleure fonctionnalité inhérente à son plus grand volume de chargement, c’est avant tout la qualité de l’amortissement qui surprend par un «toucher de route» exceptionnel de douceur combiné à un très bon maintien de caisse. Et si le dynamisme du comportement est plus suggéré par les paramètres de réglage de la direction que par le châssis en lui-même, nul doute que les adeptes de la marque y trouveront leur compte. Reste qu’il faudra disposer d’un solide budget pour s’offrir ce break, d’autant que sa dotation de série est plutôt du genre minimaliste. Mais bon, qui s’en étonne encore? Cela fait plus de 30 ans que ça dure et, à part la presse, personne ne semble s’en plaindre…

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!