Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW M3

En abandonnant son gros V8 pour revenir à un 6-cylindres en ligne, l'emblématique M3 aurait-elle renoncé à la course à l'armement? Pas vraiment, même si ce retour trouve sa raison première dans une plus grande efficacité énergétique.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.59/20

Sommaire :

Depuis 30 ans qu'elle existe, la M3 est la sportive emblématique de BMW. C'est elle qui concentre tout le savoir-faire et l'excellence des ingénieurs de la marque, loin devant les M5/M6, qui ont pourtant tout fait à une époque pour faire parler d'elles avec leur V10. Sauf que ces dernières péchaient par excès et qu'elles n'ont de ce fait l'homogénéité et la justesse sportive et l'équilibre de la M3. En ce sens, la M drei a toujours fait figure de gardienne du temple, notamment par le biais d'une fiche technique certes toujours plus alimentée et riche en technologies, mais toujours raisonnée. La nouvelle M3 ne s'écarte absolument pas de cette voie. Dans les grandes lignes, elle continue d'appliquer les grands principes qui ont façonné son aura - moteur longitudinal avant, roues arrière motrices, autobloquant et boîte manuelle de série, équilibre statique soigné - tout en les conjuguant avec les techniques d'aujourd'hui et notamment celle de la réduction de cylindrée. Car l'abandon du V8 et le retour à un 6 cylindres en ligne ne trouvent évidemment aucune légitimité historique - la première génération, la E30, usait d'ailleurs d'un 4 cylindres. La raison de ce retour est évidemment énergétique (baisse de 30% de la consommation), mais, s'agissant de la M3, elle ne s'est heureusement pas faite au détriment des performances, qui font un (petit) bond grâce à une puissance et un couple accrus (de 11 ch et de 150 Nm) ainsi qu'à un châssis allégé.

  • Niveau de performance
  • Plaisir de conduite intense, équilibre
  • Différentiel autobloquant piloté plus efficace
  • Polyvalence pour une supersportive
  • Présentation, finition
  • Rapport prix/prestations attrayant
  • Moteur plus lisse que le V8
  • Sonorité artificielle
  • Endurance des freins classiques insuffisante
  • Prix des freins «carbone»
  • Amortissement piloté optionnel

Dans cet article : BMW, BMW Série 3

Rédigé par le