Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Salon de l'Auto Bruxelles 2019 - toutes les nouveautés

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Audi Q8 50 TDI : Le Q7 en tenue de sport

Audi entre à son tour dans l’univers du SUV-coupé. Et par la grande porte! En l’occurrence celle qui porte le chiffre 8, synonyme de vaisseau amiral du côté d’Ingolstadt. Extrapolé du Q7, le Q8 se prépare à dévorer du X6 et du GLE coupé avec sa nouvelle calandre Singleframe béante.

  • Avis Rédaction 15.89/20

Sommaire :

Si l’on n’avait depuis longtemps abandonné l’idée de suivre la logique marketing des constructeurs allemands, on pourrait s’étonner de voir que, si l’A7 se présente comme le pendant coupé de l’A8, le Q8, lui, se présente comme… la variante tronquée du Q7! Selon la même «logique inversée», la carrosserie du Q8 est plus courte de 66 mm que celle de son grand… petit frère Q7. Le Q8 voit surtout, pour justifier son étiquette tendance de SUV-coupé, son pavillon courber l’échine de 27 mm et ses épaules gonfler de… 27 mm. Dans le même temps, il présente une nouvelle interprétation de la calandre Singleframe prête à devenir le nouveau visage de la famille Q d’Audi. Visage qui sera déjà celui de l’imminent Q3. Les hanches du Q8 se démarquent également par leur galbe prononcé, clin d’œil au coupé Quattro Sport originel, tandis que le hayon se signe du bandeau lumineux caractéristique des dernières grandes représentantes de la famille A. Compte tenu des nombreux commentaires enthousiastes recueillis durant notre essai, cette allure semble faire mouche auprès du public.

  • Présentation et finition
  • Confort de marche et insonorisation
  • Polyvalence
  • Performances du 50 TDI
  • Contenu technologique
  • Manque gênant de réactivité de la boîte 8
  • Endurance des freins
  • Tarif élitiste, prix des options
  • Format coupé forcément moins pratique
  • Direction active intrusive (Assistant Tour)

Dans cet article : Audi, Audi Q8

Rédigé par le