Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Audi Q3 Sportback 45 TFSI : Plus séducteur

Dans l’univers impitoyable du SUV premium, le paraître dicte ses lois. Le Q3 d’Audi n’échappe pas à la règle et succombe à son tour aux canons du SUV autoproclamé coupé. Une plastie postérieure, siglée Sportback, bienvenue pour l’aider à rester «djeun»?

  • Avis Rédaction 15.55/20

Sommaire :

Anecdotique il y a 10 ans, la mode du SUV coupé (à 5 portes) a vu le nombre de ses adeptes croître progressivement. C’est aussi le cas dans le catalogue d’Audi. Après le chef de file Q8, qui a droit à son propre numéro pair, le Q3 coupé conserve le numéro impair de son donneur d’organes, mais s’en différencie par le sobriquet Sportback. Par rapport aux «SUC» de BMW, le spécialiste du genre, ce Q3 Sportback (4,50 m) se glisse entre les X2 (4,36 m) et X4 (4,75 m). Le premier SUV étiqueté Sportback doit sa ligne virilisée au coup de crayon… féminin de Seulah Park, la première femme à signer le style d’une Audi. Au premier coup d’œil, cette version sportive se caractérise par une calandre en nid d’abeilles, un pare-brise légèrement plus incliné, une chute de pavillon plus marquée, des hanches plus musclées et un pare-chocs arrière suggestif souligné par un diffuseur digne d’un modèle griffé RS. Une plastie qui relève, si l’on se fie aux nombreux commentaires positifs reçus lors de cet essai, le sex-appeal du Q3, plutôt bon chic bon genre dans sa version civile. Et dont les honoraires de transformation sont facturés 1.500 €.

  • Présentation et finition
  • Direction à pas variable réussie
  • Accord moteur-boîte
  • Performances soutenues
  • Aspects pratiques conservés
  • Consommation à surveiller
  • Endurance des freins
  • Tarif élitiste, prix des options
  • Garde au toit et accès aux places arrière
  • Comportement centré plus rassurant que plaisant

Dans cet article : Audi, Audi Q3

Rédigé par le