Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / Peugeot 508 vs 2 rivales

Pour trouver la reconnaissance au sein d'un segment de marché qui vit à l’ombre des SUV, la Peugeot 508 n’a pas d’autre choix que de jouer la carte de la séduction. Cela passe par une ligne de coupé et une qualité de finition en hausse. Sera-ce suffisant pour contrer les rivales allemandes? Voyons voir…

Sommaire :

La montée en puissance des SUV fait perdre des plumes aux segments traditionnels, en particulier celui des berlines familiales. Elles sont devenues trop conventionnelles pour la clientèle européenne, qui attache une importance particulière au style, l’un des premiers critères d’achat d’une automobile. Peugeot l’a bien compris: sa nouvelle 508 n’a plus rien de la berline fade et amorphe qui portait ce nom jusqu’ici. Elle revêt aujourd’hui la robe d’un «coupé 5 portes». Ce nouveau costume taillé sur mesure rend la 508 plus aguicheuse et comble en partie la disparition du coupé 407. De quoi réconcilier les amateurs du genre qui auraient envisagé d’aller se servir ailleurs. Par exemple chez Opel ou Volkswagen, qui proposent dans le même registre l’Insignia Grand Sport et l’Arteon. Les hostilités sont ouvertes…

Rédigé par le