Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Conseils juridiques

Le permis de conduire : règles en Wallonie

Rédigé par Olivier Duquesne le 01.09.2018

Le permis de conduire : règles en Wallonie #1
Le permis de conduire : règles en Wallonie #1
Le permis de conduire : règles en Wallonie #2
Le permis de conduire : règles en Wallonie #2
Le permis de conduire : règles en Wallonie #3
Le permis de conduire : règles en Wallonie #3

La régionalisation des examens créent des différences entre Régions modifiant les procédures d’obtention du permis B (voiture) a changé. Voici celles à suivre sur le territoire wallon.

Note : il n'est pas interdit de passer le théorique dans une région (Bruxelles par exemple) et le pratique dans une autre (Louvain-la-Neuve par exemple).

Permis théorique

L’âge minimum pour passer l’examen théorique est de 17 ans. L’examen coûte 15 €. Il comporte 50 questions. L’apprentissage peut se faire par filière libre, à domicile ou bien lors de sessions théoriques dans les autos-écoles. La réussite à l'examen est valable durant 3 ans. Mais après 2 échecs à l’examen théorique, il est obligatoire de suivre minimum 12 heures de cours théoriques via une école de conduite agréée. Le coût de l'épreuve dépend d'un barème officiel.

Depuis 2018, il faut obtenir un minimum de 41 points sur 50. Une faute coûte 1 point, mais une faute grave coûte 5 points. Une faute grave est une des 49 infractions des 3e et 4e degrés ou un dépassement de la vitesse autorisée.

Le permis de conduire provisoire avec guide, valable 36 mois en Wallonie, peut être obtenu auprès de son administration communale dès l’âge de 17 ans. 

Important : il est interdit de passer les examens de conduite si l'état de santé physique ou mental est incompatible avec la conduite automobile. Pour obtenir un permis provisoire, il faut obligatoirement signer une déclaration sur l'honneur. Elle vous responsabilise et peut mener à des sanctions en cas de fraude (amende ou peine de prison). En cas de handicap ou de problème de santé pouvant influencer la conduite, il faut prendre contact avec un médecin ou avec le CARA (avec le DAC de l'AWSR dès le mois de mai 2019). Toutes les infos sur les normes médicales.

Test de perception des risques

Depuis juillet 2018, le candidat doit d'abord passer un test de perception des risques (15 €) avant d'obtenir le permis provisoire, de suivre une formation à auto-école ou de passer l'examen pratique. Il y a 2 types de tets :

  • Le GOCA-Risk Perception Test sert à vérifier que le candidat dispose des compétences suffisantes pour évaluer les dangers potentiels. Il devra visionner cinq court-métrages (après 2 films test) et répondre à des questions à l'issue de ceux-ci. Il doit obtenir une notation de 6/10 minimum pour pouvoir prendre la route. Voici deux films de tests de perception tels que ceux diffusés lors de l'épreuve.

  • Le test d'Autosécurité se compose de 5 films. Il faut identifier 10 risques en cliquant dessus. Les films comportent 0 à 3 risques. Une fois les 10 clics utilisés, le test d'arrête. Il faut obtenir 6/10 avec 1 point par risque identifié. Un clic dans le vide ou sans risque est un clic perdu, donc un point perdu.

Formation et filière libre

En suivant minimum 20 heures de formation pratique via une école de conduite agréée (comptez entre 1000 et 1500 €), la formation à la conduite commence à 17 ans et le permis de conduire provisoire sans guide (validité de 18 mois) peut être obtenu dès l’âge de 18 ans. Le jeune conducteur peut alors rouler seul ou avec maximum deux personnes qui doivent répondre aux conditions permettant d’être guide. Par ailleurs, une formation accélérée de 30 h en auto-école (sans stage minimum avec permis provisoire) est également possible pour les candidats de 18 ans et plus.

Il existe une auto-école sociale à Charleroi, réservée à certaines catégories de personnes précarisées (demandeurs d'emploi, allocataires sociaux).

En optant pour la filière libre, le permis de conduire provisoire avec guide (maximum 2 guides) est valable 36 mois (18 mois à Bruxelles). Il peut être obtenu dès l’âge de 17 ans. L'élève ne peut alors rouler qu’avec son guide (qui possède son permis depuis 8 ans au moins), sans autre passager. Le guide accompagnateur et le candidat conducteur doivent passer une formation de 3h en auto-école (appelée rendez-vous pédagogique) ou en ligne (cours en e-learning). Le candidat conducteur doit avoir réussi le test de perception des risques. Il ne pourra pas rouler seul avant 3 mois de filière libre. Il devra alors obtenir un certificat d'aptitude. L'examen ne peut être passer qu'après 1500 km de conduite répertoriés dans le carnet de bord. Ce road-book est téléchargeable sur www.awsr.be ou www.aibv.be ou www.autosecurite.be.

En cas d'expiration du permis provisoire, il faut attendre 3 ans. Ce stage d'attente actuellement en vigueur pourrait évoluer avec un projet d'arrêté royal en cours d'élaboration. Une fois l'A.R. voté, la situation serait qu'un candidat qui laisse expirer son permis provisoire devra obligatoirement suivre 6 heures d'auto-école pour profiter d'une seule prolongation d'1 an du permis provisoire. En cas de non-passage par l'auto-école, de non-présentation ou d'échecs répétés à l'examen pratique après la 1re prolongation, il ne sera pas possible de prolonger directement le permis provisoire une 2e fois. Il faudra alors suivre un stage d'attente de 3 ans.

Le certificat d'aptitude

Il s'agit d'une épreuve pour pouvoir rouler seul avec un permis provisoire. C'est un examen pratique simplifié sur la voie publique pour prouver une maîtrise suffisante du véhicule. Il se fait dans un centre d'examen agréé et coûte 60 €.

Examen pratique

Au plus tôt après 3 mois de stage et avant 3 ans de permis provisoire (36 mois) et à partir de 18 ans, il est possible de présenter l’examen pratique dans un centre d'examens agréé. Le prix est fixé par un barème de redevances. Après deux échecs consécutifs à l’examen pratique, il faut obligatoirement suivre au minimum 6 heures de cours via une école de conduite agréée. Idem après un dépassement de la validité du permis provisoire. En cas d'un doute sur les motivations et raisons de l'échec de l'examen, il est possible de porter plainte ou de demander un recours.

Tout candidat doit avoir réussi le test de perception de risque. Un candidat issu de la filière libre devra présenter son carnet de route. Lors de l'examen, il doit d'abord faire les contrôles préalables avant de prendre la route, cela comprend des contrôles sur le réglage du véhicule ainsi que des questions sur le véhicule qui peuvent parfois nécessiter l'ouverture du capot. Lors de l'épreuve sur route, l'examinateur demandera au candidat d'effectuer 2 manœuvres, dont une tirée au sort.

La manœuvre obligatoire est un créneau (stationnement en marche arrière entre deux véhicules en stationnement) du côté droit ou du côté gauche de la voiture. L'épreuve se déroule dans une rue à trafic modéré.

Pour le tirage au sort, il y a 4 types de manœuvres :

  • Demi-tour dans une rue étroite à trafic modéré.
  • Marche arrière en ligne droite dans une rue à trafic modéré.
  • Stationnement avant dans un emplacement perpendiculaire à la voirie
  • Stationnement arrière dans un emplacement perpendiculaire à la voirie

Le candidat doit veiller à bien utiliser ses clignotants et la ceinture reste obligatoire. Il est interdit de monter sur les trottoirs. Les radars et caméra de recul sont autorisés si montés d'origine dans la voiture. Le candidat ne peut pas ouvrir sa portière.

L'examen se déroule en français ou, à Eupen uniquement, en allemand.

Le permis

Une fois l'examen pratique réussi, le permis de conduire s'obtient à l'administration communale avec les documents délivrés par le centre d'examen. Il y a alors une année d'essai durant laquelle il est interdit de commettre une infraction grave.

 

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.