Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Sécurité / Plus de conducteurs belges sous l’influence de l’alcool en semaine

Selon l’institut Vias, on constate une tendance inquiétante : 3 fois plus de conducteurs sont contrôlés positivement les nuits de semaine qu’il y a 10 ans.

Sommaire :

Seulement 1,9% des conducteurs belges circulent en Belgique avec une alcoolémie dépassant la limite autorisée. C’est ce que révèle la dernière étude de Vias en termes de comportement des Belges en matière d’alcool au volant. Ce chiffre, encourageant, est un record, le plus bas depuis 2003. Mais il ne faut pas se réjouir trop vite, les chiffres de l’institut Vias sont à mettre en perspective.

Plus d’alcool en soirée qu’en journée

S’il y a très peu de conducteurs sous influence de l’alcool en journée, moins de 0,5% en semaine et 1,2% le week-end, c’est à partir de 22h que les chiffres explosent. Durant les nuits de semaine, plus d’un conducteur sur 10 (10,7%) est au-dessus de la limite légale. Et ce chiffre grimpe encore à près d’un sur 8 (12,6%) le week-end. Si c’est le samedi et le dimanche que ce pourcentage est le plus important, c’est pourtant en semaine que la tendance est la plus marquante. Le nombre de conducteurs positifs est 3 fois plus important qu’en 2007.

Les afterworks

Si les conducteurs revenant du restaurant (13%) ou du café (10%) sont plus susceptibles d’être contrôlés positifs, ceux qui reviennent du travail constituent une tendance inquiétante. Ils ont plus que doublé depuis 2015 passant de 1,1% à 2,6%. Benoît Godart, porte-parole de Vias, déclare au journal Le Soir : « les habitudes de sortie des gens changent. Il y a beaucoup plus d’événements organisés en semaine, notamment les afterworks. Les contrôles positifs sont d’ailleurs beaucoup plus importants les nuits des mercredis et jeudis, surtout durant la soirée du jeudi au vendredi ». L’institut Vias recommande donc plus de contrôles pendant cette période pour combattre cette tendance. 

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.