Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Prototypes et concepts / Peugeot Concept 508 HYbrid : mise en production ?

La Peugeot 405 T16 de 1993 aura-t-elle enfin un successeur ? Oui serait-on tenté de répondre, si toutefois le constructeur envisage de mettre en production ce concept 508 HYbrid Peugeot Sport Engineered.

Sommaire :

Le temps file. Il faut remonter loin dans nos mémoires pour retrouver l’époque des berlines sportives. Nous pensons notamment à la Citroën BX 16S, à la Ford Sierra Cosworth, à la Honda Accord Type R, à l’Opel Vectra Turbo ou encore à la Renault 21 Turbo. Sans oublier la Peugeot 405 bien évidemment et sa fameuse version Mi16, voire la T16 encore plus rapide. Et bien, Peugeot serait presque sur le point de ressusciter celles-là. C’est en tout cas l’idée qui vient à l’esprit lorsqu’on découvre ce Concept 508 qui, espérons-le, pourrait prendre leur place s’il rentrait en production.

Hybride

Comme son nom l’indique, Peugeot Sport propose donc une version « hautes performances » de la 508 qui est ici dotée d'un groupe hybride. Il associe le 1,6 litre Puretech à une batterie de 11,8 kWh. Cette batterie alimente deux moteurs électriques. L’avant développe 110 ch et l'arrière 200 ch. Le couple maximal combiné atteint les 500 Nm ce qui procure évidemment un niveau de performances intéressant : 4,3 s pour le 0 à 100 km / h et une vitesse de pointe de 250 km/h. Les émissions stagnent par contre autour des 49 g/km de CO2 et l’autonomie électrique plafonne à 50 km.

Aérodynamique

Pour digérer toute cette puissance, Peugeot a dessiné une suspension spécifique pour ce concept HYbrid. Elle est ainsi abaissée et dotée d’un amortissement revu ainsi que de voies plus larges (de 24 mm à l’avant et 12 mm à l’arrière). La direction est aussi annoncée plus précise, les jantes présentent une meilleure aérodynamique et elles sont serties de Michelin Pilot Sport 4S (245/35). Les freins sont évidemment aussi adaptés en conséquence.

Spéciale à l’intérieur

La carrosserie et l’habitacle bénéficient d’adaptations importantes. On note un bouclier avant plus ajouré pour assurer le refroidissement tandis que des ailettes en carbone assurent la bonne orientation des flux d’air. La malle se passe de spoiler ce qui profite à la ligne et c’est le diffuseur qui procure l’appui nécessaire à haute vitesse indique encore la marque. À l'intérieur, l'Alcantara et le cuir sont agrémentés de surpiqûres jaunes. Un bel objet donc qu’on aimerait voir sur la route pour de vrai et qui fait aussi le lien avec les autres réalisations de Peugeot Sport à savoir les 208 HYbrid FE et la puissante 308 R HYbrid de 500 ch. Des projets malheureusement restés à l’état de concepts.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.