Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Rétro / Le saviez-vous ? Le cheval cabré de Ferrari est aussi celui de Porsche

Un petit supplément de lecture pendant le confinement ? Nous revenons ici sur des morceaux d’histoire oubliés de l’automobile, voire inconnus du grand public… Saviez-vous que le cheval cabré est autant Porsche que Ferrari ?

Het Steigerende Paard van Ferrari is ook dat van Porsche

Nous associons tous le Cheval cabré à Ferrari. Et à juste titre, car chaque création du constructeur de voitures de sport italien arbore « il cavallino rampante » sur sa carrosserie. Mais Ferrari n’est pas la seule à le revendiquer. Porsche affiche également un cheval cabré dans son logo. Et c’est exactement le même. Voici pourquoi…

Porsche

Un bon logo a une belle histoire à raconter. À tel point que la distinction entre le mythe et la réalité s’est estompée au fil des ans. L’insigne Porsche aurait vu le jour à New York lors d’un dîner d’affaires entre le fondateur Ferdinand Porsche et l’importateur américain Max Hoffman. Lors d’une discussion sur la signification et la nécessité d’un symbole puissant, Herr Porsche aurait esquissé l’emblème actuel sur une serviette de table. C’est peut-être possible, mais c’est sans doute un mythe. D’ailleurs, l’histoire de l’automobile compte des dizaines d’histoires de moteurs, de transmissions et de carrosseries qui doivent leur existence à un griffonnage sur une serviette de table. De plus, cette anecdote n’explique pas pourquoi le logo Porsche a un cheval cabré.

En réalité, le logo Porsche associe les armoiries du Land de Bade-Wurtemberg au cheval cabré que la ville de Stuttgart a eu de 1286 à 1952. En tant qu’épicentre du miracle économique allemand - la relance après l’échec de la Seconde Guerre mondiale - Stuttgart est le lieu de résidence idéal pour Ferdinand Porsche et ses voitures. La ville doit son nom au vieil allemand « Stuotengarten », que l’on ose traduire librement par « haras » (jardin de juments) parce que les « Stuoten », ce sont des juments. Mais comment ce cheval allemand est-il arrivé sur des voitures de sport italiennes ?

Porsche Stuttgart

Ferrari

L’histoire commence pendant la Première Guerre mondiale. Dans les airs, avec l’aviateur Francesco Baracca. Il avait un cheval cabré comme talisman sur son avion de chasse. On ne sait pas exactement d’où il tire son inspiration. Selon certaines versions, il aurait vu le cheval cabré sur un avion écrasé, alors qu’il combattait les Allemands. Cette monture l’a séduit, car sa riche famille possédait un élevage de chevaux, signore Francesco aurait même été un excellent cavalier. Selon d’autres récits, Baracca aurait lui-même abattu cet avion hostile. Ce dont nous sommes sûrs : c’était le blason de Stuttgart.

Ferrari Francesco Baracca

Le 17 juin 1923, les parents de Francesco Baracca participent à une course automobile à Ravenne. Un certain Enzo Ferrari remporte la course sur le circuit de Savio au volant d’une Alfa Romeo. Après les cérémonies de podium, la mère Baracca évoque son fils héroïque (qui est mort en 1918 après 34 missions réussies) lors d'une discussion avec Enzo Ferrari. Et donc du porte-bonheur que le malheureux Francesco avait sur son avion.

Enzo a trouvé l’histoire merveilleuse et a pris cet étalon cabré de Stuttgart comme insigne pour sa propre écurie de voitures de course : la Scuderia Ferrari. Cependant, ce n’est qu’en 1932 que le Rising Horse apparaît pour la première fois sur les flancs d’une voiture, lors du Grand Prix de Belgique sur le circuit de Spa-Francorchamps. Le logo a reçu un fond jaune, la couleur de Maranello. C’est aussi la couleur de Stuttgart, bien que selon les Italiens, ce ne serait pas le même jaune. En 1947, la Scuderia d’Enzo se transforme en constructeur automobile à part entière. Et le Cheval cabré ne disparaîtra plus jamais des Ferrari.

Channel Manager Produpress Websites

Twitter: @janssensklaas / Instagram: @janssensklaas

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.