Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Rétro / Retour vers le futur : Aston Martin Atom 1939

Rédigé par Klaas Janssens le

Le Moniteur Automobile retourne dans le passé. En fouillant dans les archives, nous avons trouvé cette Aston Martin Atom de 1939. Qu'est-ce qui rend ce concept si spécial ?

Sommaire :

L’Aston Martin Atom est une petite idée de Gordon Sutherland, alors directeur du constructeur britannique de prestige et fils du propriétaire Arthur Sutherland. Il a demandé à l’ingénieur en chef Claude Hill de ne pas concevoir une voiture de sport, comme nous étions habitués à en voir de la part de la marque. Il pensait plutôt à une quatre portes étonnamment compacte, propulsée par un modeste moteur quatre cylindres. Il ne développait que 82 ch et était associé à une boîte de vitesses semi-automatique à quatre rapports, ce qui lui permettait de passer de 0 à 100 km/h en 19 secondes. Ce n’est pas ça qui va vous faire gagner les 24 heures du Mans...

Retour vers le futur - Aperçu des modèles de A à Z

L’Aston Martin Atom a fait ses débuts en 1939, à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Avec une carrosserie en aluminium profilée, construite autour d’un châssis tubulaire et inspirée par les voitures de course en forme de goutte d’eau de Bentley et Bugatti. Sutherland a toutefois admis plus tard avoir utilisé la BMW 328 comme guide. Le châssis associait une suspension avant indépendante à un essieu arrière dit Salibury, ce qui, avec le poids réduit, devait permettre à l’Atom d’être suffisamment dynamique pour se montrer à la hauteur du badge Aston Martin.

1939 Aston Martin Atom

Travail d’essai

L’Aston Martin Atom a été achevée en 1940 et a été utilisée pendant toute la guerre comme véhicule de développement, une période pendant laquelle la voiture a parcouru plus de 100.000 miles (160.000 km). Le moteur a été remplacé par une mécanique plus moderne et les techniques utilisées ont été perfectionnées, afin de disposer d’une base solide pour les modèles Aston Martin ultérieurs. Bien sûr, il y avait des plans de production ; l’Atom était exactement ce que l’élite qui avait été plumée pendant la Seconde Guerre mondiale allait demander. Seulement, les coûts de développement étaient beaucoup trop élevés.

L’Aston Martin de Sutherland était financièrement saine et rentable, mais il lui manquait les ressources nécessaires pour passer à l’étape suivante. Il a mis l’entreprise en vente en 1946 par le biais d’une annonce dans le Times, à laquelle a répondu un certain David Brown. Gordon Sutherland a conduit l’Aston Martin Atom jusqu’au siège de David Brown Coroporation et lui a remis le volant, après quoi Brown aurait décidé d’acheter la marque britannique. Le reste appartient à l’histoire.

1939 Aston Martin Atom

 

Channel Manager Produpress Websites

Twitter: @janssensklaas / Instagram: @kjanssens_pro

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.