Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Juridique / Les pays les plus stricts en alcoolémie sont-ils les plus sûrs ?

Avec la vitesse, la consommation d’alcool avant de prendre le volant est un facteur augmentant la prise de risque, et donc la mortalité routière. Mais les pays les plus sévères sont-ils les meilleurs élèves ? Une comparaison par pure curiosité.

Sommaire :

En Europe, en matière d'alcoolémie, les différentes législations vont du radical (0 g/l dans le sang) au plus laxiste (0,8 g/l dans le sang). Mais pour la grande majorité des pays, c’est 0,5 g/l, ce qui n’interdit donc pas un petit verre d’alcool au repas ou lors d’une pause terrasse avant de reprendre la route. Le seuil de 0,2 g/l, soit un seul verre d’alcool dans les 2 h avant de (re)prendre le volant, est généralement admis comme étant celui à partir duquel une certaine euphorie peut faire prendre des risques. Même si une baisse de l’inhibition peut améliorer les réflexes. À partir de 0,5 g/l, par contre, les réflexes et la vigilance diminuent, dès lors le temps de réaction s’allonge. Ainsi, à 50 km/h, un conducteur à jeun peut freiner en 14 m en moyenne, alors qu’au volant avec une alcoolémie de 0,5 g/l, la distance de freinage passe à 22 m et à 26 m avec un taux de 0,8 g/l. Sans oublier les problèmes sur la vision (effet tunnel, difficulté à récupérer de l’éblouissement, perturbation de la perception stéréoscopique). 

Corrélation ? 

Il est indéniable que la conduite sous influence est dangereuse et à proscrire. Mais les pays ayant une marge de tolérance sont-ils pour autant les moins sûrs ? D’après les statistiques officielles européennes (U.E.) de 2017, les 5 pays avec le taux de mortalité le plus faible sont la Suède (0,2), le Royaume-Uni (0,8), les Pays-Bas (0,5), le Danemark (0,5) et l’Irlande (0,5). En queue de classement, on retrouve la Lettonie (0,5), la Pologne (0,2), la Croatie (0,5), la Bulgarie (0,5) et, bon dernier, la Roumanie (0). Bref, il n’y a aucune corrélation. Un tableau avec les 28 pays confirme que ce n’est pas ceux qui ont le taux autorisé le plus faible qui sont les plus sûrs ! Car d’autres facteurs entrent en jeu. 

Alors quoi ? 

Il est évident qu’un taux maximal admis n’est pas celui qu’aura chaque conducteur. La tolérance est une marge juridique. Néanmoins, on peut estimer que le rapport à l’alcool et à la conduite dépend tout autant du risque de se faire prendre (sentiment d’impunité), de la norme sociale, des habitudes (tradition du verre entre collègue le jeudi soir), de l’acceptation des règles et du niveau répressif (sévérité des sanctions) que du comportement général des usagers de la route. De la même manière, on ne peut faire de rapprochement flagrant entre la mortalité et les vitesses autorisées (même si les pays avec une hiérarchisation poussées des voies hors agglomérations avec des limites basses à 70/80 km/h et des limites hautes à 100 km/h obtiennent de meilleurs résultats). En matière de sécurité routière, il en va de même que dans d’autres domaines. Les objectifs ne peuvent être atteints que si la grande majorité des utilisateurs comprend, admet et suit les règles imposées.

 Pays (U.E.)

Mortalité par 1M habitants en 2017

Vitesses courantes hors agglomération

Vitesses maximales sur 2x2 voies et autoroute

Alcoolémie maximale autorisée

Suède

25

70/90/100

110/120

0,2

Royaume-Uni

27

80/96

113

0,8 (0,5)

Pays-Bas

31

60/80/100

120/130

0,5 (0,2)

Danemark

32

80/90

110/130

0,5

Irlande

33

80/100

120

0,5 (0,2)

Estonie

36

90

100/110

0,2

Allemagne

38

70/100

120/130/>130

0,5 (0)

Finlande

39

60/80

120

0,5

Espagne

40

70/90

100/120

0,5 (0,3)

Malte

43

80

 

0,8

Autriche

47

70/100

130

0,5 (0,1)

Luxembourg

47

70/90

130

0,5 (0,2)

U.E. (moyenne)

49

90

130

0,5

Slovénie

50

90

130

0,5 (0)

France

53

70/80/90

110/130

0,5 (0,2)

Tchéquie

54

90

110/130

0

Belgique

55

70/90

90/120

0,5 (0,2)

Italie

56

90

110/130

0,5 (0)

Slovaquie

57

90

130

0

Chypre

62

80

100

0,2

Portugal

62

90

100/120

0,5 (0,2)

Hongrie

64

90

110/130

0

Lituanie

67

90

120/130

0,4 (0)

Grèce

69

90

130

0,5 (0,2)

Lettonie

70

90

100

0,5 (0,2)

Pologne

75

90/100

120/140

0,2

Croatie

80

90

110/130

0,5 (0)

Bulgarie

96

90

120/140

0,5

Roumanie

98

90/100

100/130

0

 

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.