Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Juridique / Parking à Bruxelles : un sabot pour les plaques étrangères

Rédigé par Olivier Duquesne le

Les étrangers, sauf les Français et les Néerlandais, qui ne paient pas leur redevance de parking à Bruxelles passent à travers les mailles du filet. Pour éviter cette situation, les agents placeront un sabot.

Sommaire :

Au Parlement bruxellois une question a été soulevée en commission. Celle du taux de recouvrement des redevances de parking impayées. Pour les Belges, il est de plus de 70 %. C’est la même chose pour les véhicules immatriculés en France et aux Pays-Bas grâce à des accords avec les autorités de nos voisins pour faciliter les poursuites. Y compris pour les Belges sur leur territoire. Par contre, pour toutes les autres plaques étrangères, le taux de recouvrement n’est que de 2 % ! En raison des procédures et des législations différentes, même les huissiers n’arrivent pas à récupérer les sommes. La Région a décidé de sévir.

Le coup du sabot

Ce qui irrite particulièrement les autorités bruxelloises, ce sont les personnes habitant à Bruxelles, mais conduisant une voiture immatriculée dans un pays européen sans accord de réciprocité. Non seulement elles ne payent pas le parking, mais elle échappent aussi à la LEZ et à la fiscalité automobile régionale. C’est un manque à gagner de plusieurs millions d’euros pour la Région. Dès lors, elle demande aux communes d’adapter leurs règlements pour être en cohérence avec le contrat de gestion de parking.brussels afin d’installer des sabots aux véhicules étrangers en défaut de paiement de parking.

Déjà d’application

Selon la Dernière Heure, certaines communes bruxelloises n’ayant pas délégué la gestion du stationnement à la Région sont déjà passées à l’action pour bloquer ces véhicules et contraindre leur utilisateur à s’acquitter de la redevance pour pouvoir repartir. Leurs équipes seront particulièrement attentives aux véhicules étrangers régulièrement stationnés sur le territoire bruxellois. À savoir les résidents cherchant à contourner le système en n’immatriculant pas leur véhicule en Belgique. Les touristes d’un jour ne seraient donc pas visés directement !

Web Editor - Specialist Advice

Actus

Dernières actualités recommandées

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.