Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Juridique / Dégivrage matinal et moteur qui tourne : attention aux amendes

L’offensive hivernale est le bon moment pour rappeler qu’il est interdit laisser tourner inutilement le moteur à l’arrêt. Tout comme le fait de mal dégivrer et déneiger son véhicule avant de prendre la route.

Sommaire :

Quand la voiture a passé la nuit ou quelques heures à l’extérieur en hiver, elle accueille parfois son conducteur avec du givre, de la glace et/ou de la neige. Partir sans avoir gratté et dégivré correctement son pare-brise mais aussi les vitres latérales et la lunette arrière peut coûter 116 euros, le prix de l’amende. Cette infraction liée à l’article 8.3 du Code de la route qui précise que le conducteur « doit être constamment en mesure d'effectuer toutes les manœuvres qui lui incombent ». Il faut également dégager la neige du capot pour éviter d’être aveuglé par de la poudreuse s’envolant sur le pare-brise lors de la prise de vitesse (en particulier sur autoroute). Il faut également bien dégager le toit de la neige et de la glace entassées pour ne pas en envoyer vers les véhicules à l’arrière. De plus, laisser de la neige sur ses phares est passible d’une amende de 56 euros. Tout comme il est interdit de laisser son immatriculation invisible à cause de l’accumulation de neige.

Sans le moteur

Et attention à ne pas laisser tourner le moteur inutilement lors de la mise en route et de l’opération de grattage. Laisser ronronner son véhicule à l’arrêt ou en stationnement est interdit dans le code de la route, « sauf en cas de nécessité ». Les polices de tout le pays peuvent verbaliser cette négligence (58 €). Mais elle deviendra aussi une infraction environnementale en Wallonie dès ce 1er mars. L’amende administrative passe alors à 130 € et l’infraction pourra être relevée par les agents constateurs et les stewards. Il est important de noter que si la règle est sujette à interprétation, elle vise surtout à empêcher l’usage abusif de son moteur lorsque le véhicule est à l’arrêt. On pense notamment à ceux, en stationnement, qui attendent quelqu’un ou téléphonent sans couper leur moteur.

En clair

Les policiers (et les agents constateurs en Wallonie) ne pourront pas verbaliser un conducteur qui doit activer son moteur pour empêcher la glace de se reformer sur le pare-brise avec l’avoir dégagé du givre et de la neige, ou même pendant l’opération de grattage si cela est nécessaire. L’infraction concerne ceux qui laissent tourner le moteur de leur véhicule de manière manifestement non justifiée. Sont ainsi concernés les véhicules sans conducteur à bord (ou à proximité directe dans le cas du dégivrage), les personnes qui attendent leurs enfants devant l’école en laissant tourner leur moteur ou encore ceux qui téléphonent ou encodent leur navigation à l’arrêt ou en stationnement avec le moteur en marche. Il n’est pas nécessaire de couper son moteur à l’arrêt à un passage à niveau ou dans en embouteillage. Même si 10 s à l’arrêt génère, en moyenne, une consommation équivalente à celle d’un redémarrage. Donc, dans de longues files immobiles, couper son moteur – ou profiter du start&stop – peut être intéressant tant pour l’environnement que pour le portefeuille.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.