Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Innovation / Tesla Full Self Driving, 10.000 $ mais pas pour l’Europe

Le tant attendu système de conduite 100 % autonome de Tesla a désormais un ordre de prix. Ce sera 10.000 $ pour l’Amérique du Nord. Point de prix européen où cette technologie ne sera pas autorisée avant 2030.

Sommaire :

Si l’on se base sur les déclarations du big boss de Tesla, Elon Musk, le Full Self Driving - système de conduite 100 % autonome – devrait être proposé au prix de 10.000 $, soit 2 000 $ de plus qu’annoncé initialement. Un surcoût qui s’explique par la nécessité de réécrire la programmation de ce mode pour en corriger les failles constatées dans sa version originelle.

Version beta et pas d’Europe

Désormais déployé en version beta, le Tesla FSD sera donc bientôt proposé à un prix supérieur à l’annonce du départ. Et ce n’est qu’un début puisqu’Elon Musk a d’ores et déjà annoncé que le tarif continuerait à croître au fur et à mesure de ses mises à jour : « Le prix du FSD continuera d'augmenter à mesure que le logiciel se rapprochera de ses capacités pleinement autonomes et approuvées. À l'heure actuelle, la valeur du FSD est probablement située quelque part au-delà de 100.000 $ ». 100.000 $ (84.500 €), une valeur 10 fois supérieure au prix facturé en option et qui s'explique par le coût colossal de développement du système.

Un prix croissant qui démarrera donc à 10.000 $, soit environ 8.500 €, mais nul ne sait à quel prix il sera proposé en Europe. En effet, le mode Full Self Driving ne sera pas disponible de sitôt sur le Vieux Continent en raison d’un statut légal non encore défini. Que ce soit sur le plan législatif ou en termes d’infrastructure, la conduite 100 % autonome n’est pas encore autorisée dans nos contrées.

Pour rappel, le parlement européen précise que les véhicules qui assistent les conducteurs (niveaux 1 et 2 d’automatisation) sont déjà disponibles sur le marché européen. Les véhicules autonomes (niveaux 3 et 4) sont actuellement en phase de test et devraient entrer sur le marché entre 2020 et 2030 alors que les véhicules entièrement automatisés arriveront à partir de 2030.

 

Web Editor

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.