Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Innovation / Porsche voit des opportunités dans le moteur à combustion à hydrogène

Les ingénieurs de Porsche ont réalisé une étude entièrement virtuelle sur les moteurs à combustion à hydrogène, afin de mettre au point un moteur plus propre mais aussi puissant et "bon marché" qu'un moteur à essence traditionnel. Et ils ont réussi.

Sommaire :

Porsche ne mise manifestement pas sur un seul cheval lorsqu'il s'agit de l'avenir des groupes motopropulseurs automobiles. Outre les modèles électriques comme le Taycan et les futurs Macan et 718 Boxster/Cayman, la marque travaille également sur des e-carburants synthétiques pour maintenir en vie les moteurs à combustion interne. Mais il existe une autre possibilité pour atteindre le même objectif : le moteur à combustion à hydrogène, sur lequel Toyota travaille également. Pour étudier la faisabilité d'un tel concept pour les voitures de sport routières, Porsche a décidé de mettre au point un moteur H2 aussi puissant qu'un moteur à combustion à essence normal, mais sans émissions nocives et sans être terriblement coûteux.

Entièrement virtuel

Afin de limiter le budget de cette étude, Porsche l'a réalisée entièrement virtuellement. Tant la conception du moteur que les essais pratiques ont été réalisés par simulation informatique. Le point de départ était un moteur huit cylindres de 4,4 litres, qui devait d'abord être adapté à l'utilisation d'hydrogène comme carburant.

La compression a dû être augmentée, mais la partie la plus complexe a été la conception d'un turbocompresseur adapté. Les turbocompresseurs doivent être capables de pomper deux fois plus d'air dans les chambres de combustion, mais ils reçoivent moins d'énergie à l'échappement en raison de la température de combustion plus basse du moteur. La configuration finale consiste en un système avec des turbocompresseurs à assistance électrique qui compriment l'air deux fois avant de l'envoyer aux cylindres.

Nürburgring

Avec les turbos en place, le moteur développait environ 600 ch, ce qui est comparable au même moteur à essence. Le test pratique consistait en un tour de la Nordschleife du Nürburgring à bord d'une voiture de luxe d'un poids total de 2650 kg, soit à peu près ce que pèse un Porsche Cayenne Turbo S E-Hybrid. La voiture à hydrogène virtuelle a réussi à boucler un tour en 8 minutes et 20 secondes, ce qui, selon Porsche, est un bon résultat en termes de performances.

Les émissions à l'échappement sont également limitées, avec des gaz dont la qualité est meilleure que celle de l'air ambiant. Un tel moteur à combustion à hydrogène répondrait donc à la norme Euro 7. Il serait également rentable, car le système turbo, complexe et donc coûteux, est compensé par l'absence de filtres à particules. Néanmoins, Porsche n'a pas l'intention de mettre ce modèle en production ; l'étude sert simplement de base à de futurs projets.

 

Actus

Dernières actualités recommandées

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.