Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Innovation / Immotive Ingear, transmission innovante pour véhicules électriques

La société canadienne Immotive présente sa transmission innovante Ingear à double réducteur destinée aux véhicules électriques.

Sommaire :

Avec l’avènement des voitures électriques, les transmissions mécaniques – dites manuelles – automatiques ou CVT, se voient progressivement remplacées par des transmission à réducteur unique qui présentent deux défauts principaux : elles limitent la vitesse maxi et pénalisent la consommation. Immotive, société canadienne, présente sa solution avec la transmission à plusieurs vitesses Ingear qui optimise accélérations et consommations.

Transmission à 3 pignons

Intrinsèquement, cette transmission Immotive Ingear s’inspire des dérailleurs que l’on retrouve sur les vélos. Anthony Wong, fondateur de la société s’est posé la question de savoir ce qui se passerait s’il pouvait trouver un moyen de faire passer les vitesses sous la chaîne plutôt que l’inverse.

Normalement, les véhicules électriques à une vitesse font appel à deux réducteurs, un de premier étage et l’autre de second étage, couplé à un différentiel, à l’instar des voitures thermiques, pour transmettre le couple aux roues motrices. C’est là qu’intervient l’innovation de l‘Immotive Ingear qui remplace le deuxième réducteur et entoure le différentiel, ce qui ne nécessite pas d'espace supplémentaire. La chaîne transmet le couple d'un pignon d'entraînement à un pignon mené et c'est dans le pignon mené que la différence se fait.

Afin de donner à la chaîne un développement de forme triangulaire, un troisième pignon est utilisé comme roue. Pour sa part, le pignon entraîné est en deux parties : un pignon plus grand, à faible rapport, et un pignon plus petit, à rapport élevé, à l'intérieur. Le premierse compose de segments rétractables qui peuvent se déplacer latéralement, un par un, en dehors de la trajectoire de la chaîne. Au fur et à mesure que chaque segment s'éloigne, la chaîne passe en douceur et en une fraction de seconde sur le plus petit pignon, engageant ainsi la vitesse supérieure.

Plus vite, plus loin

Cette transmission « révolutionnaire » permettrait d’augmenter l’efficacité de la chaîne cinématique du véhicule avec des accélérations plus vives de 15 % tout en réduisant la consommation de 7 à 15 %. Surtout, les changements de rapport sont instantanés et ne se ressentent pas. À chaque changement, le moteur de traction principal doit réduire ou augmenter sa vitesse de manière significative. Son contrôleur utilise donc un "remplissage de couple" positif ou négatif pour s'assurer que la transition est totalement fluide. Cela dit, le système peut fonctionner en modes Sport et Confort, selon la configuration du logiciel. En réalité, le changement de vitesse s'effectue en quelques millisecondes et en moins d'une rotation des roues de la voiture.

Source : Autocar

 

Web Editor

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.