Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Innovation / Airbus peaufine sa… voiture volante !

Non, ce n’est pas une blague ! Le groupe Airbus planche sur une voiture volante. Deux projets sont même dans les cartons.

Sommaire :

Survoler les embouteillages ? Un rêve qui deviendra peut-être bientôt réalité… L’avionneur Airbus étudie en effet de très près la voiture volante. Le groupe européen met même actuellement au point deux types de voitures volantes : une monoplace et un taxi. La monoplace (projet Vahana) fera ses premiers tests en conditions réelles dès la fin de cette année, pour une commercialisation prévue dans moins de dix ans. Du moins si les conditions de décollage sont idéales…

Une monoplace autonome volante

Le projet Vahana de voiture monoplace volante autonome est le plus abouti. « La plupart des techniques nécessaires sont déjà au point, comme les moteurs (électriques), les batteries ou l’avionique », déclare-t-on chez Airbus, où l’on avoue toutefois que le plus gros défi consiste à mettre au point les détecteurs d’obstacles permettant d’éviter les collisions dans les airs. Mais airbus y travaille et estime qu’il sera capable de lancer ce véhicule autonome volant sur le marché dans moins de dix ans. L’engin pourra décoller et atterrir à la verticale, à la manière d’un hélicoptère et d’un drone.

Le taxi des airs

Plus étonnant encore, la filiale Airbus Helicopters étudie le développement d’un taxi électrique volant, pouvant donc emmener plusieurs passagers à son bord. Baptisé CityAirbus, cet engin disposera dans un premier temps d’un pilote à bord, mais le but est de rendre son pilotage autonome à terme. Les études faisabilité ont été effectuées et, d’après Airbus, les résultats sont favorables. Les développeurs nous promettent aussi qu’un trajet (partagé) à bord du CityAirbus ne devrait pas être plus coûteux qu’une course en taxi classique. A vérifier, bien sûr...

Un marché d’avenir ?

Mais en tout cas, si Airbus s’y colle, c’est que le projet de petits véhicules autonomes volants n’est pas aussi farfelu qu’on pourrait l’imaginer. Ce projet se base d’ailleurs en grande partie sur des techniques connues, empruntées pour la plupart aux drones qui pointent désormais un peu partout au-dessus de nos têtes.  D’ailleurs, Airbus n’est pas seul sur la balle, d’autres compagnies partout dans le monde développent également des prototypes de petits véhicules volants. Airbus estime que dans les années qui viennent, les mégapoles connaîtront des problèmes de mobilité grandissants et qu’il s’agit donc là d’un marché très porteur pour l’avenir. Y compris pour les fabricants de parachutes ?

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.