Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu
Plus de 3.000 essais, 6.000 véhicules neufs et 120.000 occasions

Et/Ou

Et/Ou

Industrie et économie / Chine : La voiture thermique bientôt interdite ?

Rédigé par le

Sommaire :

Après plusieurs autres états ou régions, la Chine pourrait elle aussi à son tour interdire la vente de véhicules thermiques à terme...

La Chine, qui fait face à de graves problèmes de pollution et de santé publique, pourrait donc elle aussi interdire à terme la vente de véhicules thermiques sur son territoire, du moins pour les voitures neuves. Pour rappel, la Chine imposera déjà un quota de voitures thermiques aux constructeurs dès l’an prochain. Ce n’était donc apparemment qu’une étape du « plan ».

Le véhicule électrique privilégié

Comme en Norvège, en Grande-Bretagne, l'Inde (New Delhi) voire même en Wallonie, la Chine voudrait donc interdire à terme les voitures thermiques et privilégier les véhicules électriques dans ses rues et artères. Le ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information (MIIT) vient en effet d’annoncer qu’il travaillait à un calendrier qui n’est pas encore totalement défini « pour une interdiction » de la production ET de la vente de voitures à carburants fossiles. Voilà qui risque bien de redistribuer les cartes surtout sur un marché qui compte 25 millions de voitures vendues rien qu’en 2016 dont seulement 1,7% de voitures « propres ».

Se conformer aux exigences

Le vice-ministre de l'Industrie Xin Guobin a insisté sur le fait que « les entreprises devront, conformément aux exigences, améliorer le niveau d'économies d'énergie des voitures traditionnelles et développer vigoureusement les véhicules à énergies propres ». Ce qui signifie que ce sont les constructeurs qui vont payer le passage à l’électrique, l’état ayant déjà assez dépensé pour faire changer les mentalités.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Comparer

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.