Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Économie / Voiture connectée : feu vert pour la publicité à bord

Si la voiture connectée représente un avenir certain, elle va toutefois connaître les mêmes dérives que nos smartphones : le traçage et la revente des données avec à la clé de la publicité à tout va.

Sommaire :

Si l’avènement de la voiture connectée ne fait aucun doute, les avantages et les désavantages qui y sont associés vont très vite ses dessiner. Car il est clair que la connexion de nos voitures entraînera les mêmes bienfaits et inconvénients qu’avec nos smartphones : les fournisseurs pourront connaître notre position et, contre une application gratuite, ils nous bombarderont de slogans publicitaires en tous genres.

Une initiative

Ainsi, une société américaine, Telenav, vient de lancer une plate-forme pour mener des accords publicitaires avec certains constructeurs. Telenav travaille déjà avec des marques comme Toyota, Lexus, Ford, GM ou encore Cadillac. Concrètement, il s’agirait ici d’offrir l’accès à des services connectés gratuits, mais pour autant que le conducteur accepte la diffusion de publicité. Et si ce n’est pas le cas, les services deviendraient alors payants, exactement comme sur nos smartphones.

« Nouvelle opportunité »

Dans son communiqué, Telenav indique que cette perspective constitue une « nouvelle opportunité pour les constructeurs automobiles de monétiser la connectivité et ainsi couvrir les coûts de service ». Cela dit, il s’agira bien entendu aussi de générer de la richesse car il y aura aussi la frange des gens qui payera pour être débarrassée des publicités. Cela dit, le matériel publicitaire est promis comme pertinent et sera présenté sous forme de coupons ou de recommandations. La plupart des annonces seraient statiques, bien que certaines soient animées, et les pubs ne passeraient pas par le système audio, ce qui serait vite insupportable. Par ailleurs, pour des raisons de sécurité, elles n’apparaîtraient que lorsque le véhicule est arrêté ce qui n’arrivera évidemment pas lorsque la voiture sera autonome (lire ici notre dossier complet). Plus que jamais, le véhicule deviendra un « véhicule média » promet Telenav. Ce qui nous donne aussi une meilleure compréhension de la raison pour laquelle Renault a pris une participation dans le quotidien économique Challenges...

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.