Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Economie / La voiture de collection en danger ?

La voiture de collection serait-elle en perte de vitesse et ses cotations souvent élevées seraient-elles prêtes à s’effondrer ? C’est ce que laisse penser un phénomène de désaffection surtout ressenti aux Etats-Unis...

Sommaire :

La voiture de collection serait-elle en danger ? Bonne question car ces dernières années, c’est plutôt l’effet inverse qu’on a pu observer : des prix de ventes de plus en plus astronomiques, surtout pour les modèles les plus rares. Mais pas seulement car les voitures issues des années 80 et 90, les youngtimers, ont eux aussi connu de belles envolées.

Phénomène américain

Cela dit, depuis peu, certains observateurs ont constaté une petite contraction du marché. Une prémisse selon eux qui annonce une perte de popularité. Et ce serait explicable : les baby-boomers fanas de collection seraient sur le déclin et la jeunesse d’aujourd’hui ne serait pas encline à prendre la relève. Le phénomène n’a en tous cas rien d’anodin comme le rapportent nos très sérieux confrères d’Automotive News qui titraient leur article « l’avenir sombre de la voiture de collection ».

Des ventes en hausse

Selon l’enquête menée par le média, le nombre de voitures de collection en vente ne ferait qu’augmenter depuis 2015 qui a été l’année la plus faste. Plus inquiétant encore : les modèles jadis les plus rares et les plus prisés verraient aussi leurs cotes décroître, ce qui indiquerait que le monde a surfé sur une bulle précédemment. Selon les spécialistes de Hagerty qui se sont associés à l’enquête, cette tendance à la décroissance serait moins marquée pour les véhicules de collection de plus faible valeur.

Nouvelles générations pas intéressées

Comme déjà expliqué, la génération née dans les années quatre-vingt (et celles qui suivent) ne s’intéressent pas aux voitures, car leurs préoccupations sont très éloignées de celles de leur parents et grands-parents. Pour ces jeunes générations, le véhicule ne représente rien d’autre qu’un moyen de transport, une nécessité ce que tend à démontrer les études récentes qui s’intéressent aux nouvelles possibilités de mobilité. Voilà une évolution pas spécialement attendue, mais qui n’est pas forcément définitive. Car il faut notamment savoir que la Chine interdit toujours purement et simplement les collections d’automobiles anciennes sur son territoire. Et si ça change un jour, le marché pourrait alors très bien repartir à la hausse...

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.