Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Économie / Fiscalité : la Wallonie va libérer l’hydrogène et le CNG des taxes

Le ministre de l’économie wallon, Jean-Luc Crucke, prépare actuellement un projet de décret qui sera bientôt soumis au Parlement. L’intention : réduire au minimum les taxes sur les véhicules à hydrogène et ceux fonctionnant au CNG.

Jean-Luc Crucke, ministre de l’économie wallon a fait part de son intention de présenter un projet de décret visant à adoucir la fiscalité de certaines voitures considérées comme plus propres. Il s’agit dans un premier temps des véhicules électriques et à hydrogène, mais aussi de ceux fonctionnant au CNG.

Plus propre

En attendant une vraie et profonde réforme de la fiscalité automobile pour la prochaine législature, quelques décisions vont manifestement être prises ça et là. C’est ce qu’a fait savoir le cabinet de Jean-Luc Cruke qui rédige actuellement un projet de décret qui amènera à une adaptation de la fiscalité automobile. Le but du ministre est de pousser au verdissement du parc.  Pour cela, il prendra deux dispositions. Il s’agira d’une part d’exonérer d’écomalus (le malus infligé aux véhicules émettant plus de 145 g/km de CO2) les véhicules fonctionnant au gaz naturel (CNG) et, d’autre part, de fixer la taxe de mise en circulation au minimum (61,5 €) pour les voitures totalement électriques ou à hydrogène. C'est certes une petite avancée, mais néanmoins limitée pour les véhicules CNG car la majorité émettent déjà moins de 145 g/km.

Signal fort

L’objectif du cabinet Crucke est de donner un avant-signal à la population de ce qui se passera dans les mois à venir, à savoir la prise en considération par la région des véhicules plus propres et l’adaptation de la fiscalité en leur faveur. Pour rappel, une Commission parlementaire est chargée de mettre sur pied une nouvelle fiscalité automobile pour la région. Mais celle-ci ne verra le jour que lors de la prochaine législature.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.