Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais blog / Que pensez-vous du Mercedes GLB 180d ?

Notre rédacteur Frédéric Kevers apprécie la nouvelle veine stylistique de Mercedes et défend le Diesel en tant que gros rouleur. Mais qu’a-t-il pensé du GLB 180 d ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Ce GLB est-il une bonne voiture ? Oui. Est-ce une vraie Mercedes ? Presque. Ai-je été séduit ? Non. Ne tournons pas autour du pot, j’ai apprécié ma semaine au volant du Mercedes GLB 180 d. Mais, si ces qualités sont indéniables, certains de ses petits défauts, corrélés à son prix, le privent de la cohérence et de l’attractivité nécessaires pour la rendre vraiment désirable à mes yeux. Cependant, il ne manquait pas grand-chose !

Les plus

Parmi les SUV Mercedes, le GLB se situe entre le GLA, compact, tendance et à l’image plus fun et le GLC, statutaire, luxueux et bâti sur une architecture plus noble. Pourtant, moi je l’aime bien ce GLB, avec son allure plus carrée qui me rappelle le GLK et le différencie plus nettement du reste de la gamme, très typée « jolies poupées russes ». Bon point également pour son rapport habitabilité/encombrement plus réussi que son « grand frère ». Quant au kit carrosserie AMG, il lui donne un petit côté « m’as-tu vu » que j’apprécie moins…

Pour moi, qui dit Mercedes dit confort ; et ce GLB s’est montré digne de la réputation de la marque à l’étoile… ou presque. Si certains détails m’ont quelque peu chagriné, il est un domaine dans lequel ce GLB excelle, c’est l’aptitude de sa suspension à vous protéger de toute attaque du chemin que vous empruntez. Certes, les aspérités plus marquées et autres déformations et nids de poule ne sont pas effacés, mais jamais l’on ne ressent de choc dans le bas du dos, tout au plus un léger soubresaut ouaté, malgré de grandes jantes chaussées de pneus taille basse. Mention très bien donc, et épreuve des routes wallonnes – liégeoises et ardennaises plus spécifiquement – passée avec brio !

Aussi, j’ai apprécié la convivialité de l’habitacle. L’espace ne manque pas aux deux premiers rangs, tandis que de jeunes enfants ne vous maudiront pas s’ils doivent voyager sur les strapontins de la troisième rangée. La banquette coulissante se révèle très pratique lorsqu’il faut charger les courses de la quinzaine en sus de la poussette de ma fille cadette et cette dernière et sa grande sœur conservent encore bien assez de place pour loger leurs sièges auto et leurs gambettes sans maltraiter les dossiers des places avant. Un certain GLC ne fait pas franchement mieux malgré un bon paquet de cm en plus en longueur. Ajoutez-y une interface MBUX très facile à appréhender, la présence de touches physiques pour les commandes de la climatisation – réglage de la température excepté – et une qualité de l’installation audio qui permet aux enfants de profiter de leurs chansons favorites sans pour autant empêcher les parents de converser sereinement. Sympa ! Donc, ce GLB 180d est-il une bonne familiale ? Bien entendu !

Les moins

Les qualités citées plus avant suffisent-elles à faire du GLB 180d une vraie Mercedes ? À mon sens, non ! Ou du moins pas totalement. Car qui dit Mercedes, dit premium et dit prix très premium. L’exigence du client se voudra, dès lors, très premium aussi. Et sur ce plan, certains détails fâchent.

Avec un tarif, options comprises, qui affiche plus de 52.000 €, mes attentes étaient légitimement élevées et elles n’ont pas toutes été satisfaites. À ce prix, devoir se contenter de matériaux légèrement moussés sur le haut de la planche de bord et des garnissages de portières et de plastiques durs sur la partie basse me fait clairement tiquer quand des marques « généralistes » font mieux pour bien moins cher. Rien à redire sur la qualité de fabrication et la précision des accostages, certes, mais bon… le diable est dans les détails. Sur un plan plus suggestif, la finition sport de « mon » GLB mêlait faux carbone, inserts « métalliques » façon inox brossé clinquant et surpiqûres rouges. Un peu « too much » à mon goût.

Plus dérangeant, le châssis de ce GLB, pour (très) confortable qu’il soit, manque de maintien, même en mode Sport. Payer au prix fort une finition sport et se retrouver à la barre d’un bateau qui roule et tangue à la façon d’une américaine des années 90, merci, mais non merci ! Heureusement, la suspension reste paramétrable, mais on perd alors une qualité essentielle pour une Mercedes sans pour autant disposer d’un dynamise digne d’un Peugeot 3008, par exemple. Plus étonnant, alors que le capot n’abrite que le « petit » Diesel, un 2.0 turbo dégonflé à 116 ch et 280 Nm, le train avant manque de motricité sous forte sollicitation au démarrage, même si il est vrai que le couple déboule déjà à 1200 tr/min. Enfin, la direction, certes précise et à l’assistance bien calibrée, vous coupe de tout ressenti. Impossible de savoir ce qu’il se passe au niveau du train avant, ce qui nuit au plaisir de conduire.

Enfin, malgré 14.500 € d’options, ce GLB pâtissait de quelques lacunes d’équipement que l’on retrouve généralement de série sur bon nombre de concurrents aux tarifs bien moins prétentieux. Pire, alors qu’il dispose d’un système d’infodivertissement très réussi, il ne propose aucune prise USB classique, privilégiant l’USB-C, combiner les deux eu été plus judicieux car les clients usant encore d’un câble USB sont nombreux, à plus forte raison quand il s’agit d’un smartphone marqué d’une pomme.

Verdict

Le Mercedes GLB 180d est une bonne voiture, une familiale agréable et un compagnon confortable sur les trajets au long cours. Nanti d’un look bien différencié des GLA et GLC qui l’encadrent, il ne manque pas de personnalité. Alors certes, il a des défauts, comme toutes les voitures, mais certains me semblent rédhibitoires au vu des tarifs pratiqués. D’accord parfois, les reproches tiennent du détail, mais aux yeux du cœur, bien souvent, la nuance est d’importance.

Dans cet article : Mercedes-Benz, Mercedes-Benz GLB

Web Editor

NEWSLETTER

VENDRE VOTRE VOITURE AUJOURD'HUI

Essais

Nos essais

Stocks Mercedes-Benz

Voitures neuves de stock mercedes

Occasions Mercedes-Benz

Les voitures d'occasion mercedes

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche