Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / Audi A3 1.4 TFSI et BMW 114i : Retour à l'essence?

Ces derniers temps, les petites cylindrées à essence reprennent du galon. L'intérêt est particulièrement palpable du côté des constructeurs «premium». Et comme leurs aînées, les berlines compactes 3 portes Audi A3 et BMW Série 1 «de base» s'affrontent à couteaux tirés.

Audi A3 1.4 TFSI et BMW 114i : Retour à l'essence? #1

Sommaire :

En Belgique, le gazole demeure encore le carburant dominant, mais, par rapport à l’essence, le débat tend maintenant vers plus d’équilibre. C’est d’autant plus évident dans le cas des marques de prestige. Le groupe Volkswagen s’illustre déjà en ce sens depuis quelques années grâce à plusieurs petits moulins qui, en dépit de leur cylindrée réduite (1.2 et 1.4 litre) et malgré une suralimentation systématique, se montrent capables de belles performances sans gloutonnerie excessive. Depuis peu, BMW prend le train en marche et propose sa parade, sous la forme d’un petit 4 cylindres 1.6 turbo farci de technologies de pointe et proposé en 3 puissances dans la Série 1 (102, 136 et 170 ch, disponible aussi en 3 portes dès le mois de décembre). Nous avons retenu le premier, le 114i de 102 ch, tandis que chez Audi, notre coeur balançait entre le 1.2 TFSI (105 ch) et le 1.4 TFSI (122 ch). Faute de disponibilité, l’importateur a décidé pour nous, ce sera le second. Qu’il s’agisse d’Audi ou de BMW, Cette multiplicité de puissances laisse aux candidats acheteurs la liberté de choisir selon leurs besoins et envies. Vu la trop grande fraîcheur de la variante Sportback (5 portes) de l’Audi A3, nous disposions d’un modèle 3 portes; par souci d’équité, c’est donc aussi en 3 portes (version récente) que nous avons essayé sa rivale, appelée Sportshatch en jargon munichois (800 € de moins que la 5 portes). Contrairement à l’Audi A3, la petite BMW respecte quasiment les mêmes dimensions que la 5 portes. On notera que, la Classe A de Mercedes étant provisoirement privée de variante 3 portes, son intégration à ce comparatif n’était pas à l’ordre du jour. Les deux protagonistes sont dotées d’une boîte manuelle à 6 rapports, à la di¢ érence près que la BMW transmet sa puissance aux roues arrière, tandis que la dernière A3 reste fidèlement attachée à l’architecture «traction ». Quant au châssis, l’A3 inaugurait la nouvelle plateforme MQB du groupe Volkswagen avant les Golf VII et Seat León récemment dévoilées; le châssis de la Série 1 est extrapolé de celui de la dernière Série 3, gage de qualité.

Dans cet article : BMW, BMW Série 1 , Audi, Audi A3

Rédigé par le