Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Voter

Industrie et économie / Tesla courroucée par la bureaucratie allemande

Un courrier acide a été envoyé par Tesla aux autorités administratives de Berlin. Le constructeur fait face à de nombreuses péripéties pour la construction de sa gigafactory allemande. Sera-t-elle prête pour l’été ?

Sommaire :

En choisissant l’Allemagne pour construire sa gigafactory, Tesla a sans doute oublié que la bureaucratie allemande – et européenne – n’est pas celle d’Amérique et d’Asie. Au-delà des plaintes citoyennes en matière de protection de l’environnement, le constructeur a dû récemment faire face à une coupure de son approvisionnement en eau en 2020 pour facture impayée. Même si le robinet a été rouvert, les besoins en eau de l’entreprise restent une pierre d’achoppement autour de l’approbation environnementale.

Sans permis

La firme se plaint des délais et des démarches administratives nécessaires pour obtenir les documents nécessaires à l’ouverture de son usine (prévue en juin 2021). Elle a notamment été contrainte de verser une caution de 100 millions d’euros en janvier dernier pour continuer ses travaux « à ses risques et périls » en attendant les autorisations de l’Office public de l’environnement. La somme en dépôt est une garantie pour le démantèlement éventuel. En attendant, toujours pas de permis, notamment à cause de recours d’organisations écologistes pour la protection forestière et celles des animaux et des ressources en eau.

Rater le train ?

Irrité de voir l’administration lui mettre des bâtons dans les roues, le constructeur lui a envoyé un courrier de 10 pages pour y déverser son fiel. Il y dénonce notamment les « obstacles dans la loi allemande régissant le permis, la nécessaire transformation industrielle et par conséquent la transformation du transport et de l’énergie », sous-entendant que l’Allemagne va rater le train de mutation énergétique en ne faisant « pas assez » pour respecter les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Dans sa lettre, Tesla rappelle d’ailleurs que sa gigafactory « participe » à la lutte contre le réchauffement climatique, grâce à la mobilité électrique. Dès lors, Tesla estime pouvoir « bénéficier d’une législation plus favorable ». La firme se permet même de donner des idées de réformes aux autorités allemandes !

Cette stratégie agressive va-t-elle fonctionner ? En tout cas, l’ouverture en juillet de l’usine Tesla Berlin-Brandebourg semble de plus en plus compromise. Il faudra peut-être attendre l’automne… À terme, cette usine doit employer 12.000 personnes pour produire 500.000 voitures par an pour le marché européen.

Web Editor - Specialist Advice

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.