Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Black Friday

Offre Black Friday : -20% sur votre abonnement annuel !

J'en profite

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Je m'abonne

Premier essai / Renault Clio GT

Le restylage de mi-carrière de la Renault Clio s'accompagne d'une version GT, animée par un seize-cents atmosphérique de 128 ch.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Esthétiquement, la nouvelle Clio s'aligne sur les derniers-nés de la gamme. C'est surtout la face avant qui évolue, en adoptant des optiques plus aplaties, mais aussi en se débarrassant de la calandre à moustaches au profit d'un élément plus horizontal. Exclusivement vendu sous le label GT (en compagnie du dCi 105), le «nouveau» 1.6 essence atmosphérique est en réalité étroitement dérivé du 1.6 de 110 ch accouplé à la boîte automatique. Il tire son augmentation de puissance d'une nouvelle cartographie et d'un collecteur «4 en 1» qui garantit moins de contre-pression à l'échappement.

Avec 128 ch et 155 Nm (atteints à 4250 tr/min), la Clio GT devient capable de tutoyer les 200 km/h (197 exactement) et d'abattre le 0 à 100 km/h en 9,3 s. Sympa! D'autant plus que Renault Sport Technologies s'est penché sur le châssis. La Clio GT confirme ces bonnes prédispositions par un comportement routier efficace et agréable. Dommage que, s'agissant d'une voiture à vocation dynamique, l'ESP - non déconnectable - reste trop intrusif. Cela dit, même si on reste d'avis que le 1.4 TCe de 130 ch aurait encore garanti plus de tonus (190 Nm), le 1.6 tire bien son épingle du jeu avec une sonorité aguichante, mais jamais envahissante et une belle élasticité.

Désormais soignée jusque dans le moindre détail, la Clio III se paie la fantaisie de se décliner en une variante GT de 128 ch particulièrement sympathique. Par les temps qui courent, ça fait plutôt plaisir. La voilà bien armée pour aborder sereinement sa deuxième moitié de vie.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur automobile 1445 du 13 mai 2009.

Dans cet article : Renault, Renault Clio

Les concurrentes