Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Salon de l'Auto Bruxelles 2019 - toutes les nouveautés

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Opel Combo Life 1.2 Turbo 110 : Le troisième mousquetaire

Opel ayant rejoint le groupe PSA, sa nouvelle génération de Combo s’est tout naturellement calquée sur le duo Berlingo/Rifter. Mais qu’en est-il de son identité allemande, proclamée par son constructeur ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Hormis quelques détails cosmétiques, n’était la proue d’allure plus costaude, quasi camionnesque, il serait malaisé de distinguer le troisième larron, l'Opel Combo Life, de ses frères. C’est plutôt le confort qui les singularise. Sa suspension semble réglée plus ferme, en vertu des canons en vigueur outre-Rhin, où le réseau routier est d’excellente qualité. À l’intérieur, même impression de déjà très connu… Ce n’est pas une tare, loin de là.

Étonnant 1.2 Turbo

Ce 1,2 litre tricylindre équipe presque tous les modèles PSA petits et moyens. L’essence n’étant plus le parent pauvre des ventes, il n’est ridicule ni sur le papier… ni sur la route! Coupleux à bas régime, toujours agréable, hormis dans les longues côtes en mode «tous à bord», il ne manque ni d’allonge, ni d’enthousiasme, bien servi par une boîte à 6 rapports un brin longuette. Et il est très bien insonorisé : on ne l’entend vraiment que si on le sollicite à haut régime. Musical, mais contre-productif : ici, le style coulé est de rigueur. C’est là que l’étagement de la boîte prend son sens.

Il en résulte une consommation très acceptable : notre essai, sur le mode calme et anticipatif, s’est clôturé sur 7,7 l/100 km. En acceptant de s’ennuyer, les 7,5 sont accessibles.

Juste un point désagréable : avec le petit tricylindre, le train avant devient trop «  léger», ce qui rend la direction peu agréable, artificielle.

Notre verdict

Dans le Combo, le tricylindre 1,2 litre de 110 ch constitue un excellent compagnon de route, agréable en toutes circonstances et étonnamment sobre en conduite détendue. Mais gare au pied droit !

  • Moteur rond, relativement sobre et silencieux
  • Coffre, espaces de rangement, ambiance de bord
  • Confort global, agrément de vie à bord
  • Consommation étroitement liée au pied droit
  • Direction parfois peu agréable et artificielle
  • Trop de plastiques durs

Dans cet article : Opel, Opel Combo

Rédigé par le