Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Miles

Découvrez le nouveau Miles. A la une : # Vanlife, la Krugger FD, duel au Sommet: Henin/Clijsters

Je découvre

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Mitsubishi ASX 1.6 DI-D : Le bon moteur

Sous le capot officie le 1.6 turbo Diesel récemment arrivé, qui fournit 115 ch.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.60/20

Sommaire :

En attendant la vraie nouveauté à Genève, troisième modèle du genre à côté des Outlander et ASX, ce dernier a fait l’objet d’un léger restylage pour 2017. Extérieurement, ce qui frappe le plus, c’est son nez, inspiré de celui de l’Outlander PHEV, et l’antenne en aileron de requin à l’arrière du toit. Sous le capot officie le 1.6 turbo Diesel récemment arrivé, qui fournit autant de puissance que le précédent 1.8 D-ID: 115 ch; un 2.2 turbo Diesel de 150 ch est aussi disponible. Le plus petit des deux moteurs à allumage spontané fournit les mêmes performances que son prédécesseur, mais signe une consommation sérieusement moindre: nous avons bouclé notre essai à moins de 6 l/100, alors que l’exemplaire passé entre nos mains en 2010, avec le «vieux» moteur, donc, avait dépassé les 7 l/100 de moyenne. Ce moteur est livrable avec 2 ou 4 roues motrices. A l’intérieur, on trouve à présent le nouvel interface multimédia MGN (écran de 6,5”) complété entre autres de la navigation TomTom, compatible aussi bien avec Apple CarPlay qu’avec Android Auto. Tout au long de la semaine de notre essai, l’ASX s’est révélé être un allrounder assez confortable et fonctionnel, ce qui explique pourquoi, en 6 ans, il a trouvé plus de 1,1 million d’acquéreurs de par le monde.

  • Consommation très basse
  • Confortable et pratique
  • 2 ou 4 roues motrices
  • Baie de chargement encore étroite
  • Plancher de charge pas parfaitement plan
  • Assise plutôt droite et dure à l’arrière

Dans cet article : Mitsubishi, Mitsubishi ASX

Rédigé par le

Les concurrentes