Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

YOUNGTIMERS RALLY ? Les pré-inscriptions sont toujours ouvertes !  Let’s do it !

YOUNGTIMERS RALLY ? Les pré-inscriptions sont toujours ouvertes ! Let’s do it !

S'inscrire

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / ESSAI EXCLUSIF PROTOTYPE – Volkswagen T-Cross : le plus jeune de la bande

Volkswagen poursuit son offensive SUV avec le T-Cross, un modèle compact qui n’arrivera que l’an prochain, mais dont nous avons déjà pu conduire le prototype.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Par Alain De Jong

Le concept

La présentation officielle du T-Cross est prévue pour cet automne au salon de Paris. Ce qui signifie que le modèle est aujourd’hui en phase finale de développement. De quoi donner l’envie à Volkswagen d’en parler un peu plus amplement et même de faire conduire la presse spécialisée. D’emblée, la marque allemande prend une attitude un peu arrogante puisqu’elle garantit qu’elle en fait plus que les autres ce qui n’est pas non plus tout à fait faux dans le sens où Volkswagen laisse rarement les choses au hasard.

Ce qui change

Pas de surprise pour ce T-Cross : le modèle est basé sur l’architecture modulaire MQB qui sert déjà à la Polo ainsi qu’à L’Ibiza et à la Seat Arona. Forcément, toute la partie technique est similaire tout comme le style étroitement lié à ceux du T-Roc et du Tiguan où la bande de raccord entre les feux arrière donne un cachet unique. Volkswagen ajoute encore que son dernier SUV présente des aspects pratiques soignés, qu’il est plus sûr et encore que ses interfaces homme-machine sont plus intuitives que tout ce qui se fait actuellement dans le secteur des SUV vendus entre 15.000 et 25.000 € et dans lequel on trouve notamment les Seat Arona, Peugeot 2008 et autres Renault Captur.

Le T-Cross est le plus petit modèle de la famille des SUV chez VW. C’est aussi vrai dans la réalité car l’engin ne mesure que 4,10 m pour une hauteur de 1,55 m, une empreinte qui le rend un peu plus pratique et fonctionnel qu’une Polo. En outre, la position assise plus élevée assure une meilleure visibilité ainsi qu’un meilleur espace pour les jambes des passagers arrière. La modularité est excellente avec les sièges arrière coulissants sur 15 cm et rabattables. Le volume du coffre offre de 385 à 455 l si on joue avec le siège coulissant et jusqu’à 1.281 l si on rabat la banquette.

Comment ça roule ?

Trois moteurs à essence seront disponibles : 1.0 TSI de 95 ou 115 ch et le 1.5 TSI de 150 ch. Il y aura aussi un Diesel malgré tout d’une puissance de 95 ch. La puissance est toujours transmise aux roues avant via une boîte manuelle ou DSG et il n’y aura pas de version à 4 roues motrices, celles-ci étant réservées aux T-Roc.  Pas de trace non plus d’une version hybride ou électrique cet honneur étant toujours réservé à l’I.D. Cross prévu pour 2020.

Notre court essai avec le T-Cross encore fortement camouflé nous a donné un bon feeling, sachant qu'il s'agissait de véritables prototypes dont le mobilier émet plus de craquements que le modèle de production. Le comportement est en tous cas typique d’une Volkswagen, c’est-à-dire propre, sans surprise. Le confort est de bon aloi tout comme la puissance des moteurs à la hauteur de ce qu’on attend en terme de disponibilité ou vigueur. Un bon cru.

Budget

Impossible vous vous en doutez de parler prix encore. En revanche, on peut toutefois évoquer l’équipement de ce petit SUV tout comme de la connectivité qui occupe une place de plus en plus centrale dans nos automobiles. On y trouve donc des écrans dont un pour l’instrumentation, mais qui sera proposé en option et combiné avec un écran central de 8 pouces. A bord, il y a aussi plusieurs prises USB ainsi qu’une recharge sans fil pour les smartphones. L’habitacle est très moderne et propose de multiples combinaisons.

Notre verdict

Difficile d’émettre un jugement final sur ce prototype du T-Cross si ce n’est qu’il possède tout d’une Volkswagen bien née telle qu’un comportement propre, un confort de bon aloi, une finition soignée et des équipements modernes. Comme toujours, Volkswagen a pris le temps de concevoir et de réfléchir, ce qui se ressent notamment dans le soin apporté à la modularité et à la fonctionnalité de ce T-Cross bien sous tous rapports.

Dans cet article : Volkswagen

Rédigé par le