Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Porsche Taycan Sport Turismo Performance Plus - shooting brake électrique

Rédigé par Iwan Kneuts le

La Porsche Taycan est désormais également disponible en version Sport Turismo, une version qui se positionne entre la sportive 4 portes et l'aventureuse Cross Turismo. Le Moniteur Automobile a testé la version de base du shooting brake électrique.

Sommaire :

Concept

La Sport Turismo est la troisième variante de carrosserie de la famille Porsche Taycan et combine la sportivité de la berline avec la fonctionnalité de la Cross Turismo. Un cocktail intéressant, car à l'arrière de la berline, les adultes sont assis plutôt à l'étroit et le coffre n'est pas des plus pratiques en termes de forme. La Cross Turismo offrait déjà une solution à deux de ces problèmes, mais il fallait ensuite ajouter les quatre roues motrices et l'accastillage tout-terrain obligatoire. Ce qui a des répercussions sur la facture.

C'est précisément là que réside la valeur ajoutée de la Sport Turismo. Tout comme la Cross Turismo, la Sport Turismo dispose d'une hauteur sous toit supérieure de 9 et 45 mm à l'avant et à l'arrière respectivement par rapport à la berline, avec de la place pour trois personnes à l'arrière.

Le coffre, lui aussi, est à la fois plus facile d'accès et un peu plus grand : avec les sièges arrière en position verticale, la Sport Turismo a un volume de 446 litres, sauf si vous optez pour le système Bose Surround Sound (de série sur la variante Turbo), qui réduit le volume utile à 405 litres. Lorsque les sièges arrière sont rabattus, la Sport Turismo peut contenir respectivement 1212 et 1171 litres. Et à l'avant, il y a un compartiment de rangement supplémentaire de 84 litres. Le fait que ces valeurs soient exactement les mêmes que dans la Cross Turismo ne devrait surprendre personne.

 Porsche Taycan Sport Turismo

Conduite

Normalement, le moteur électrique livré avec la batterie standard de la Porsche Taycan Sport Turismo développe jusqu'à 326 ch (ou 408 ch lorsqu'il est suralimenté par le launch control). Sur notre voiture d'essai, la batterie Performance Plus fournissait 380 ch ou même temporairement 476 ch pour affronter les éléments. C'est une tâche que la Taycan Sport Turismo accomplit sans problème. Même sur les routes de plus en plus enneigées qui nous mènent à la magnifique Rossfeldstrasse, cette version propulsion ne connaît pratiquement aucun problème de traction.

Nous sommes très prudents, surtout au freinage. La Taycan surprend alors avec - surtout pour une voiture électrique - une très bonne sensation au niveau des pédales. C'est lors de nos derniers kilomètres avec cette propulsion que le plaisir est le plus grand : la montée de la Rossfeldstrasse, complètement fermée à la circulation. Sur les conseils d'un ingénieur, nous optons pour le mode Sport, qui devrait nous aider à accélérer plus rapidement pour faire parler la puissance. Et ça donne à l'arrière un peu plus de liberté.

Ce qui suit est un véritable festin : la Taycan se laisse diriger de manière ludique, après quoi elle se laisse emmener dans le virage à l'accélérateur. Un peu plus prévisible que la version à quatre roues motrices, où l'on sent toujours que l'électronique doit d'abord décider quel essieu reçoit le plus de puissance. Un processus six fois plus rapide qu'avec un moteur à combustion interne, mais qui nécessite tout de même un certain temps d'adaptation.

Il faut tenir compte du fait que le style de conduite mentionné ci-dessus a une influence négative en termes d'autonomie. La combinaison des conditions météorologiques et de notre pied droit enthousiaste vide la batterie plus vite qu'un seau percé. En d'autres termes, l'autonomie WLTP promise de 417 à 492 km pour le cycle combiné est rapidement réduite à un bon 350 km. La bonne nouvelle, en revanche, c'est qu'avec sa capacité de charge en courant continu pouvant atteindre 225 kW, la Porsche Taycan Sport Turismo peut faire le plein de 100 kilomètres d'autonomie en cinq minutes dans des conditions idéales. Sur un chargeur de 50 kW, cela représente 26 minutes. Une mise à niveau du planificateur de charge, qui tient compte de la capacité des chargeurs, facilite la planification des trajets.

 Porsche Taycan Sport Turismo

Verdict

La Sport Turismo, qui n'est (pour l'instant) destinée qu'au marché européen, est un complément logique et intéressant de la gamme Porsche Taycan. Le fait que, contrairement à la Cross Turismo, elle soit également disponible dans une version de base en propulsion constitue un atout supplémentaire. Cette version n'est pas seulement moins chère, elle a aussi ses charmes cachés.

Dans cet article : Porsche, Porsche Taycan

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une