Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Volvo XC40 D4 AWD : Made in Belgium

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Bien connu dans la gamme, le 2.0 Diesel D4 de 190 ch ne manque jamais de puissance. Sa version 150 ch devrait d’ailleurs déjà suffire amplement. La boîte automatique à 8 vitesses Aisin AW est douce en conduite calme, mais hésitante lorsque le rythme s’accélère. Dommage, car le XC40 aime les virages, avec son châssis bien charpenté et sa suspension contenant bien les mouvements de caisse, même avec l’amortissement passif de série.

  • Sécurité

    Le XC40 n’a pas encore froissé sa jolie tôle contre les murs de l’Euro-NCAP, mais, comme ses grands frères, il devrait en ressortir la tête haute. Le modèle dispose de nombreuses assistances à la conduite et peut même s’offrir en option un mode de conduite semi-automatique; convaincant dans les bouchons sur les grands axes, celui-ci jette le gant quand le marquage routier n’est pas clair et dans les virages très serrés.

  • Confort

    Les sièges sont accueillants et confortables. La suspension d’origine est un brin ferme sur les hautes fréquences, mais jamais inconfortable. Le compromis confort/tenue de route est donc très bon. Il fait bon vivre à bord du XC40, dont l’habitacle est stylé et ergonomique. Par contre, le moteur se fait remarquer à froid et en charge. Un bon point pour le rapport encombrement/espace intérieur, même si, comme souvent, la place centrale arrière est peu confortable.

  • Sens pratique

    Si l’accès à l’avant est aisé, c’est un peu moins le cas à l’arrière en raison d’une ouverture plus étroite. A bord, on apprécie les espaces de rangement nombreux et pratiques, ainsi que les petites astuces qui facilitent la vie, comme le plancher de coffre modulable. Le volume du coffre se situe dans la bonne moyenne du segment et son plancher est plan. Le mobilier de ce petit SUV est chic et bien assemblé: une finition digne de ce que l’on attend d’un véhicule «premium».

  • La connectivité

    Sur ce point, le petit XC40 fait aussi bien que ses grands frères plus onéreux, puisqu’il adopte le même système multimédia, avec écran tactile central de type tablette, présent de série. Le système englobe un abonnement d’un an aux applications du service Volvo On Call. Le système de navigation est par contre une option. On peut aussi disposer d’un chargeur pour smartphone par induction (sans fil, donc).

  • Budget

    En matière de garantie, Volvo n’offre que le minimum légal. L’espacement des entretiens est correct (30.000 km ou 1 an) et si le prix est élevé dans l’absolu, il se situe dans la bonne moyenne sur le marché des petits SUV «premium», d’autant que l’équipement est correctement fourni. Le choix des options est très vaste. En revanche, ce SUV n’est pas le plus sobre du segment: la consommation peut vite grimper, en particulier en ville ou en conduite «active».

Volvo XC40 D4 AWD : Made in Belgium
Conclusion / Volvo XC40 D4 AWD : Made in Belgium

Plutôt bien né, le XC40 apporte non seulement avec lui un design rafraîchissant et un habitacle dépaysant, mais le modèle peut aussi compter sur des prestations de premier plan en matière de comportement routier, d’habitabilité, de sécurité et de connectivité. Et ce SUV suédois, produit à Gand, a un petit accent belge qui nous le rend encore plus attachant. De quoi lui pardonner une tendance à parfois hausser le ton, un appétit vite prononcé et une boîte automatique un peu paresseuse dans l’effort.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Rédigé par le