Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Peugeot 3008 1.6 BlueHDi 115 : retour en force

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Agréablement souple et élastique, le 1.6 BlueHDi s’apprécie entre 1400 et 3000 tr/min. Au-delà, il grogne... Sa boîte 6 vise l’économie de carburant par des rapports longs. Ce qui nuit aux performances pures. Bien suspendu, le 3008 confère une bonne dynamique de roulage. Et malgré un empattement allongé de 6 cm comparé à son prédécesseur, il gagne en maniabilité en autorisant de braquer plus court de 30 cm: 10,7 m contre 11 m auparavant.

  • Sécurité

    Le 3008 obtient la note maximale de 5 étoiles à l’Euro-NCAP. Un score qu’il doit à ses nombreuses aides à la conduite: assistant feux de route/croisement, surveillant d’angles morts, antidévoiement, lecture des panneaux de signalisation, freinage d’urgence automatique. Dommage que ce dernier ne figure pas dans la dotation de série. Elle compte 6 airbags, mais point de coussin latéraux à l’arrière ni pour les genoux des occupants à l’avant, pas même en option.

  • Confort

    L’accès à bord est facilité par une assise haute. Attention toutefois à la ligne de toit fuyante (grands gabarits). Le confort des sièges est appréciable, même si l’on aurait souhaité plus de maintien latéral à l’avant et davantage de caves à pieds à l’arrière. Du reste, l’habitacle est cossu, spacieux et bien insonorisé. La finition est moderne et sobre à la fois. L’instrumentation complète la sensation de bien-être par une ambiance lumineuse douce et chaleureuse.

  • Sens pratique

    Plus encombrant de 8 cm, le nouveau 3008 est heureusement plus spacieux. Son coffre varie de 520 à 1.670 l une fois la banquette fractionnée rabattue. La modularité de cette dernière reste quelconque. Les espaces de rangement ne manquent pas et sont d’une contenance appréciable, en particulier le grand bac dissimulé sous l’accoudoir central avant. Le seuil du coffre est perché à 70 cm, mais affleurant grâce au double plancher de chargement.

  • La connectivité

    Le poste de conduite du 3008 est entièrement numérique. Le système multimédia s’affiche sur un grand écran tactile. Des boutons de raccourcis sous la forme de touches de piano permettent de naviguer entre les menus. L’interface est conviviale et facile. Elle convient également aux smartphones dernier cri, que l’on peut totalement synchroniser grâce à MirrorLink. Peugeot propose également un dispositif de recharge sans fil par induction et une connexion Wi-Fi.

  • Budget

    Facturé à partir de 29.200 €, le 3008 s’adresse à une clientèle exigeante, désireuse de profiter d’un riche éventail d’équipements. L’Active est déjà très complet, mais pour avoir accès à la navigation connectée et à certaines aides à la conduite, il faut monter en gamme ou passer par les options. La facture grimpe alors autour de 33.000 €. Ce qui place le 3008 parmi les SUV «premium» de son segment, mais il reste un bon rapport qualité/prix compte tenu de ses prestations.

Peugeot 3008 1.6 BlueHDi 115 : retour en force
Conclusion / Peugeot 3008 1.6 BlueHDi 115 : retour en force

Facturé 29.200 € en modèle de base, le 3008 s’adresse logiquement à une clientèle disposant d’un budget confortable mais maîtrisé. A ce tarif, Peugeot propose un véhicule spacieux, confortable, doué de certaines aptitudes dynamiques sans être qualifié de sportif pour autant et d’une belle «présence». Le soin apporté à l’habitacle procure un sentiment de bien-être à bord rarement observé chez la concurrence. Voilà donc un SUV compact parfaitement abouti, si ce n’est qu’il ne propose toujours pas de transmission intégrale; un reproche à moitié pardonné, puisque la clientèle du segment y accorde rarement de l’intérêt. Aujourd’hui, le SUV, c’est avant tout une histoire de styleque de capacité à s’aventurer hors du bitume. A méditer…

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!