Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Hyundai Santa Fe 2.2 CRDi 4WD : Le SUV vu en grand

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le 2.2 CRDi est un moteur bien connu chez Hyundai, qui officie sous le capot du Santa Fe depuis 2009. Fort de ses 200 ch et 440 Nm et associé à une nouvelle boîte automatique à 8 rapports, il se distingue par sa souplesse et sa belle onctuosité. Doté d’office de la transmission intégrale HTRAC, le Santa Fe 2.2 CRDi est à l’aise par tous les temps et peut, à l’occasion, se jouer de quelques terrains dégradés. Sur la route, il a en revanche un peu perdu en dynamisme.

  • Sécurité

    Le Santa Fe 2.2 CRDi Shine est livré avec un beau paquetage sécuritaire: 6 airbags, freinage d’urgence automatisé, maintien de voie assisté, avertisseur de présence dans l’angle mort des rétroviseurs… Pour cette 4e génération, Hyundai innove avec le Safe Exit Assist, qui verrouille automatiquement la porte arrière en cas de détection d’un véhicule en approche, et le Rear Occupant Alert, qui empêche d’oublier un enfant à bord (Safety Pack: 2.000 €).

  • Confort

    Toujours pas d’amortisseurs adaptatifs (même en option) pour le Santa Fe, mais un châssis passif qui fait toujours très bien le boulot! Le confort de roulage est bien réel et l’insonorisation apparaît meilleure que jamais. Comme il a grandi de 7 cm par rapport à celui qu’il remplace, le Santa Fe offre plus d’espace à ses passagers. C’est surtout vrai aux deuxième et troisième rangs (avec le Family Pack à 1.500 €).

  • Sens pratique

    Outre un espace plus généreux pour les passagers, le nouveau Santa Fe offre plus de coffre: 625 l sous le cache-bagages déroulant. Modularité oblige, les dossiers de la banquette se rabattent toujours en un tournemain pour agrandir l’espace et charger les objets les plus encombrants. Dans le cas de l’exécution haut de gamme Shine, le hayon est aussi motorisé, et s’ouvre sur simple détection de la clé.

  • La connectivité

    Présent dès le deuxième niveau d’équipement (Feel), la navigation se commande facilement via l’écran tactile. L’appairage d’un téléphone portable est aisé, via Bluetooth ou câble USB avec interface Android Auto ou Apple CarPlay. Le nouveau Santa Fe propose aussi un socle de recharge par induction dans le vide-poche de la console centrale et de multiples caméras pour mieux distinguer les contours de la caisse et les abords lors du stationnement.

  • Budget

    L’articulation de la gamme est plutôt contraignante. Choisir le 2.2 CRDi implique forcément d’opter pour le haut de gamme Shine… qui porte le prix à 51.199 € (avec boîte manuelle). Heureusement, les Coréens ont d’autres arguments, comme l’équipement de série pléthorique ou la garantie de 5 ans (kilométrage illimité). Au quotidien, le Santa Fe 2.2 CRDi 4WD boit moins qu’avant. Il s’est contenté de 8,6 l/100 km sur l’ensemble de notre essai.

Hyundai Santa Fe 2.2 CRDi 4WD : Le SUV vu en grand
Conclusion / Hyundai Santa Fe 2.2 CRDi 4WD : Le SUV vu en grand

Surprenant par le style, le Hyundai Santa Fe 2.2 CRDi 4WD reste plus conventionnel qu’il n’y paraît dans son approche. En grandissant, il a certes gagné en fonctionnalité – en offrant plus de place à tous ses passagers, surtout en configuration 7 places –, mais il a aussi perdu au passage un peu d’agilité sur la route, sans parler de son encombrement (4,77 m de long) de moins en moins facile à caser dans le trafic. Reste un SUV très confortable, permettant de voyager sur des kilomètres sans se fatiguer et en toute sécurité. Un vrai vaisseau «première classe», que Hyundai n’est, par contre, plus enclin à brader…

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Les concurrentes