Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous.

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous.

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Honda Jazz 1.3 i-VTEC CVT : nouvelle génération

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    Moteur de transition en attendant les mécaniques suralimentées d’ici 2 ans, le 1.3 i-VTEC est volontaire, mais son couple haut perché oblige à le forcer un peu. Comme sa boîte CVT, qui réagit à contretemps, privilégiant trop longtemps les bas régimes même avec un enfoncement de la pédale des gaz de plus de 50%; c’est pénalisant en ville. C’est un peu comme si elle ne comprenait pas ce qui se passe. Certes, l’effet de «moulinage» est atténué, mais si c’est au prix de l’absence de réactivité…

  • Tenue de route

    La Jazz peut désormais se mesurer aux meilleures polyvalentes: elle est beaucoup plus sereine et stable que sa devancière, tout en étant plus efficace. Plus directe, la direction n’offre pas un train avant plus agile et reste toujours avare d’informations. La motricité ne souffre évidemment pas la critique avec cette puissance très raisonnable, tout comme le freinage, parfaitement à la hauteur.

  • Sécurité

    La Jazz est bien équipée pour la sécurité. Du moins à partir du second niveau de finition (Comfort), lequel offre par exemple d’office l’avertisseur de collision, la reconnaissance des panneaux routiers et son limiteur de vitesse intelligent ainsi que l’antidévoiement. Le régulateur de vitesse et le limiteur «classiques» sont aussi de série. Il y a donc du choix, mais pour autant que l’on choisisse la bonne exécution, car aucun de ces équipements n’est proposé en option.

  • Confort

    C’est l’un des gros progrès: le confort. On dispose d’une meilleure position de conduite, de sièges plus larges (mais aux assises toujours trop courtes), d’une insonorisation nettement supérieure et d’une suspension plus prévenante. Clim’ (manuelle) dès le niveau 1: c’est toujours appréciable. L’habitabilité fait figure de référence dans la catégorie, y compris à l’arrière, d’accès aisé et où 2 adultes peuvent s’asseoir confortablement.

  • Sens pratique

    Couteau suisse, la Jazz est parée pour toutes les situations. Particulièrement habitable, elle est aussi remarquablement modulable grâce, notamment, à sa banquette Magic Seat qui permet de relever l’assise ou de rabattre le dossier en un tournemain pour dégager un plancher parfaitement plan. Génial! La contenance du coffre a en outre progressé de 17 l grâce à l’augmentation de la longueur du modèle.

  • Budget

    Honda n’a jamais bradé ses voitures. Cette Jazz ne déroge pas à la règle, qui s’affiche à un prix relativement élevé (17.200 € de base pour l’automatique). Cela dit, l’équipement est à l’avenant (radio-CD, climatisation, régulateur de vitesse, etc.). Et puis, la marque Honda est aussi une garantie de fiabilité, même si l’on trouve que l’on doit toujours se rendre deux fois plus souvent qu’ailleurs dans les ateliers pour le suivi mécanique (1 an, maximum 15.000 km).

Honda Jazz 1.3 i-VTEC CVT : nouvelle génération
Conclusion / Honda Jazz 1.3 i-VTEC CVT : nouvelle génération

Un couteau suisse: c’est exactement à cet instrument bien utile que la Honda Jazz fait directement penser, elle dont l’habitabilité fait tout bonnement référence dans la catégorie, au même titre que sa modularité ou son foisonnement d’aspects pratiques. En cela, le modèle reste fidèle à lui-même; il s’apprécie d’autant plus grâce à une qualité de finition en hausse (un peu) ainsi qu’une insonorisation et un confort de suspension beaucoup plus soignés (beaucoup). Dommage, par contre, que la transmission CVT travaille tellement à contretemps qu’elle borne les prétentions de ce modèle automatique à la ville. Pour plus de polyvalence, préférez la boîte manuelle. Avec elle, la Jazz est une vraie petite reine de polyvalence, même si l’on continue de regretter l’absence de version hybride.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Les concurrentes