Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Honda CR-V 2.0 Hybrid : Le Diesel mis à mort

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    La chaîne hybride du CR-V ne délivre sa quintessence que si la batterie est un minimum chargée. Dans la plupart des situations, c’est le cas. En conduite coulée, l'ensemble offre entière satisfaction grâce à sa souplesse de fonctionnement. En charge, la sonorité du moteur thermique est parfois un peu envahissante. Conventionnelle, la transmission intégrale proposée sur la version hybride augmente ses émissions de CO2. Mais assure, aussi, une motricité irréprochable.

  • Sécurité

    Honda ne badine pas avec les équipements de sécurité. De série, on retrouve le régulateur de vitesse actif, le freinage d’urgence automatique, le maintien de bande actif, la lecture des panneaux de signalisation et l’allumage automatique des feux de route. Seule la surveillance des angles morts est réservée aux CR-V plus huppés. De série, on compte 6 airbag, mais hybride ou pas, le CR-V n’est pas encore passé par les tests d’EuroNCAP.

  • Confort

    Le niveau de confort procuré par l’amortissement du CR-V est appréciable. Son insonorisation phonique aussi, globalement. Le moteur thermique devient un peu trop présent soit en charge, soit au démarrage à froid. Il conserve alors un ralenti élevé pour monter rapidement en température. L’habitabilité aux places arrière est royale. Trois larrons peuvent s’installer à l’occasion en l’absence de tunnel de servitude. Le confort d’assise aux places avant est excellent.

  • Sens pratique

    Le CR-V accueille ses passagers via de larges portières s’ouvrant à 90°. Réduit de 64 l sur la version hybride, le volume du coffre reste suffisant à l’usage. Et ses formes rectilignes facilitent son exploitation. Les dossiers arrière sont réglables sur deux positions mais les sièges se passent de rails coulissants. Les assises arrière descendent légèrement quand on rabat les dossiers pour former un grand plancher plan. Les rangements et les prises sont nombreux.

  • La connectivité

    Le CR-V intègre la dernière génération du Honda Connect étrenné par la Civic. La version hybride n’hérite pas d’un système d’infodivertissement spécifique et se passe donc de menus dédiés. L’écran est réactif mais les sous menus parfois complexes à appréhender et les petites cases à saisir pas toujours faciles à sélectionner en route. La navigation intégrée signée Garmin affiche un look un peu old-school. Mais on synchronise facilement tous les smartphones.

  • Budget

    Le CR-V 2.0 Hybrid oscille entre 34.830 € et 40.810 € en deux roues motrices et entre 39.510 € et 46.620 € en AWD. À exécutions identiques, cela correspond à un supplément contenu de 840 € par rapport au 1.5i-VTEC Turbo CVT AWD. Supplément que la seule différence de TMC permet de gommer… En conduite urbaine et péri-urbaine, la consommation est vraiment contenue. Elle s’élève un peu plus sur les grands axes. Pour le système hybride, la garantie passe de 3 à 5 ans.

Honda CR-V 2.0 Hybrid : Le Diesel mis à mort
Conclusion / Honda CR-V 2.0 Hybrid : Le Diesel mis à mort

Cette solution hybride correspond bien à la philosophie du nouveau CR-V, misant sur le confort de marche. N’imposant comme réels sacrifices qu’un volume de coffre légèrement en retrait et l’indisponibilité de l’option 7 places, la version hybride ne devrait pas éprouver de difficultés à s’imposer face au bloc turbo à essence. D’autant qu’il assure une consommation réelle sensiblement plus basse, jouit d’une fiscalité plus avantageuse… et ne se montre pas plus irritant en charge que la boîte CVT couplée au 1.5 turbo!

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Rédigé par le